L’été, les vélos électriques s’invitent dans les stations de montagne

Publié le 26 juin 2017 à 09h00 | Benoît SOLIVELLAS | 2 minutes

Durant la saison estivale, le vélo à assistance électrique investit un nombre grandissant de stations de montagne

Durant la saison estivale, le vélo à assistance électrique investit un nombre grandissant de stations de montagne

En été, il n’y a pas que le vélo de descente pour profiter de la montagne sur un vélo. Les stations d’altitude misent désormais sur le vélo à assistance électrique comme activité de découverte familiale.

 

Le ski l’hiver, le VTT l’été

La station de montagne des Orres, dans les Hautes Alpes, ne connaît pas de répit l’été. Le va-et-vient des skieurs de la saison hivernale fait place à d’autres amateurs de vitesse, tout aussi nombreux. Des vététistes qui s’élancent sur des pistes noires, vertes, bleues, comme l’hiver.

 

Élargir le rayon d’action

Si cette pratique du VTT de descente est déjà bien rodée dans les stations, une autre activité cycliste a le vent en poupe : la randonnée à vélo électrique. Et son champ d’action est nettement plus large. Elle ne se limite pas aux seuls casse-cous puisque toute la famille peut y prendre part et le terrain de jeu est plus étendu que les « Bike Park » de descente aménagés sur les pistes d’hiver. Aux Orres par exemple, les randonnées permettent de découvrir les alentours et de belles chapelles isolées.

VTT électrique

Des itinéraires avec stations de recharge

Le vélo électrique est une aubaine pour les estivants en montagne puisqu’il permet d’affronter le dénivelé sans condition physique particulière. A La Plagne, neuf itinéraires ont été mis en place, avec des bornes de recharge disposées aux endroits stratégiques. Car l’autonomie des vélos à assistance électrique n’est pas toujours suffisante, surtout lorsqu’il est question d’affronter de longues ascensions.
 

Multiplication des investissements

Non loin de là, aux Gets et à Val-d'Isère des stations de vélo électrique en libre-service ont également vu le jour pour faciliter la pratique et coller aux usages. D’une manière générale, les acteurs du tourisme montagnard ont compris le potentiel du VAE et multiplient les investissements d’infrastructure. Stations de recharges, offre de location et itinéraires vont rapidement se développer ces prochaines années sur les cimes (pour aller plus loin, découvrez tous nos conseils pour démarrer le vélo électrique).

Benoît SOLIVELLAS

Benoît SOLIVELLAS

Journaliste web spécialisé dans les nouvelles mobilités depuis 10 ans, Benoît Solivellas est aussi un féru de nouvelles technologies et un cycliste assidu. Il a collaboré à de nombreuses éditions : Cnet, L'Argus et Le Point.