Vision E : première européenne pour le crossover électrique de Skoda

Publié le 01 septembre 2017 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Pour le salon de Francfort, le concept de crossover électrique du constructeur tchèque voit ses lignes légèrement évoluer et se dote de nombreuses fonctions connectées

Pour le salon de Francfort, le concept de crossover électrique du constructeur tchèque voit ses lignes légèrement évoluer et se dote de nombreuses fonctions connectées

Premier concept-car « zéro émission » du constructeur tchèque, le Skoda Vision E a été dévoilé au salon de Shanghai en avril dernier, au côté de l’Audi e-tron Sportback et du Volkswagen l’I.D. Crozz. Ce crossover électrique sera exposé dans quelques jours à Francfort dans une version restylée et plus connectée.

 

Jusqu’à 500 km d’autonomie 

Dévoilé dans l’Empire du Milieu au printemps dernier à l’occasion du salon de Shanghai, le Skoda Vision E est un concept de SUV électrique long de 4,6 m, large de 1,9 m, haut de 1,5 m et doté d’un empattement de 2,8 m. Préfiguration de ce que pourrait être la première voiture électrique de la marque tchèque, il est dépourvu de tunnel central privilégiant l’espace intérieur. Construit sur la plateforme MEB du groupe Volkswagen, ce crossover « zéro émission » est animé par deux moteurs électriques d’une puissance combinée de 306 chevaux répartis sur les quatre roues, une cavalerie offrant une vitesse de pointe de 180 km/h. Un pack batterie Lithium-Ion d’une capacité de 83 kWh permet au véhicule de parcourir jusqu’à 500 km sur une seule charge. Il bénéficie également d’un système de charge ultra-rapide délivrant une puissance de 150 kW qui permet de faire le plein des batteries à 80 % en seulement 30 min. Une fois épuisée, l'accumulateur peut être rechargé via un système à induction (sans fil), éliminant ainsi la manipulation des câbles.

Skoda Vision E 

Plus de connectivité et conduite semi-autonome

Attendu en première européenne pour une présentation au salon de Francfort qui se tiendra du 12 au 24 septembre prochain, le concept Vision E bénéficiera pour l’occasion de quelques modifications stylistiques et sera plus connecté que la première mouture asiatique. Pour se distraire, chaque passager dispose ainsi d’un écran tactile qu’il pourra connecter à son smartphone grâce à un chargeur à induction intégré dans la portière ou simplement profiter des services en ligne. Outre un système d’info-divertissement qui se commande par voix ou par geste ainsi qu’un système d’autoparking qui détecte les places libres et gare la voiture de manière autonome, le Skoda Vision E sera également équipé de multiples équipements de sécurité connectés qui préviennent notamment le conducteur en cas de fatigue ou d’endormissement. Et enfin, comme l’a annoncé la firme de Mlada Boleslav à Shanghai, il disposera d’un dispositif de conduite autonome de niveau 3 (semi-autonome) permettant au conducteur de laisser les rênes à la voiture sur autoroute tout en restant attentif à la route.

 

FELICIA E : après avoir annoncé au salon de Shanghai ses ambitions en matière de voitures électriques, Skoda est actuellement sur le point d’accélérer son entrée sur le marché des véhicules à faibles émissions polluantes, à l’instar de toutes les filiales du groupe Volkswagen. La marque tchèque lancera ainsi à l’horizon 2020 une nouvelle berline compacte répondant au nom d’un ancien modèle de la marque : la Skoda Felicia E (lire notre article à ce sujet).

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.