Seat : ses futurs véhicules électriques adopteront le label sportif Cupra

Publié le 23 juillet 2017 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

Le constructeur ibérique a officiellement annoncé que ses futurs véhicules électriques seront déclinés dans des versions sportives Cupra

Le constructeur ibérique a officiellement annoncé que ses futurs véhicules électriques seront déclinés dans des versions sportives Cupra

En marge de la présentation de la Seat Arona, le responsable R&D de la firme espagnole en a profité pour dévoiler ses plans de développement d'ici à 2020. La marque prévoit non seulement le lancement de six nouveaux modèles dont un 100 % électrique mais a également confirmé que l’ensemble de ses futurs modèles « zéro émission » seront déclinés dans des versions sportives Cupra.

 

« Cupra et électrification ne sont pas contradictoires »

Fin juin, lors de la présentation du petit crossover urbain Arona, le deuxième SUV de la marque après l’Ateca lancé en 2016, le patron de la recherche et développement de Seat, Mathias Rabe, a révélé les projets de la marque en ce qui concerne ses modèles électriques. Dans une interview accordée à nos confrères britanniques d’AutoExpress, Rabe a déclaré que Seat produira des versions Cupra de ses futurs modèles électriques dans un proche avenir. « Cupra est extrêmement important pour nous. Les voitures électriques ont des performances et des accélérations fantastiques. Cupra et électrification ne sont pas contradictoires et je suis complètement certain de voir des Cupra électriques », a-t-il expliqué. Jusqu’ici, la Seat Leon est le seul modèle de la gamme performance de Seat en attendant la venue d’une nouvelle Ateca Cupra à traction intégrale alimentée par un moteur TFSI de 2.0 litres développant une puissance de 300 ch, prévue pour l'an prochain.

Seat Leon hybride rechargeable 

Un premier véhicule électrique abordable

En ce qui concerne son plan de développement, la filiale espagnole du groupe Volkswagen prévoit de lancer six nouveaux modèles d’ici 2020. « Il y aura trois modèles de remplacements, mais trois seront entièrement inédits », a ainsi déclaré Mathias Rabe. Parmi eux, un grand SUV de sept places dont le nom sera révélé en octobre prochain. L’un des derniers modèles inédits de ce calendrier devrait également être une voiture électrique. Basée sur la plateforme MEB du groupe allemand, il offrira une autonome d’au moins 500 km et sera « proposé à un tarif permettant d’en faire la voiture principale d’une famille », selon M. Rabe. Côté renouvellement, la prochaine génération de la Seat Leon marquera une nouvelle étape dans l’évolution du style de la marque et devrait enfin adopter une chaîne de traction hybride rechargeable.

 

SEAT LEON VERDE : dès 2011, le constructeur espagnol présentait une version hybride rechargeable de son berline compacte. Une chaîne de traction combinant un bloc 4 cylindres essence 1,4 TSI de 122 ch à un moteur électrique de 102 ch alimenté par une batterie à technologie Lithium-Ion d’une capacité de 8,8 kWh offrant une autonomie théorique de 50 km en mode « zéro émission ». Une technologie qui équipe depuis 2013 les Audi A3 e-tron Sportback et Volkswagen Golf GTE, les deux autres compactes du groupe (pour aller plus loin, lire notre article à ce sujet).

Galerie de photos