Voiture à hydrogène : Rodez achète deux Renault Kangoo Z.E. H2

Publié le 31 mars 2017 à 17h30 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

La flotte de l’agglomération de Rodez vient d’accueillir deux Renault Kangoo Z.E. à hydrogène offrant une autonomie combinée de 300 km

La flotte de l’agglomération de Rodez vient d’accueillir deux Renault Kangoo Z.E. à hydrogène offrant une autonomie combinée de 300 km

En Aveyron, l’agglomération de Rodez vient d’accueillir deux véhicules électriques dopés à l’hydrogène. Deux utilitaires Renault Kangoo Z.E. équipés d’une pile à combustible qui joue le rôle d’un prolongateur d’autonomie offrant jusqu’à 300 km d’autonomie.

 

De l’hydrogène dans la flotte

Rodez Agglomération accueille ses deux premiers modèles électriques dans une flotte actuellement composée de 30 véhicules. Une première qui a été réalisée dans le cadre du Plan Climat Energie Air Territoire adopté en 2013 et rendue possible grâce aux aides financières apportées par l’Union européenne (10 000 euros) et l’Etat via l’appel à projets Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte (13 000 euros). Préparés par la PME iséroise Symbio F-Cell et déjà adoptés par une poignée de collectivités en France – dont le département de la Manche et la communauté d’agglomération de Sarreguemines Confluence –, les deux Renault Kangoo Z.E. à motorisation électrique embarquent une pile à combustible.

Renault Kangoo ZE 

Jusqu’à 300 km d’autonomie

Un équipement qui, alimenté par du dihydrogène sous pression (300 bars), joue le rôle d’un prolongateur d’autonomie et ajoute environ 200 km à l’autonomie de l’utilitaire électrique qui peut, grâce à sa batterie Lithium-Ion, parcourir 100 km sur une seule charge. Opérationnelle devant le dépôt de la commune d’Onet-le-Château à la mi-mai, la station d’hydrogène provisoire alimentée par des bouteilles va être mise en place par la société Braley en partenariat avec EDF. Dès la fin 2017, une station définitive fournie par Areva verra le jour et alimentera en quelques minutes le réservoir des deux Kangoo. Selon le quotidien La Dépêche, les véhicules ont été achetés 27 400 euros H.T. pièce – hors prolongateur d’autonomie d’un montant de 54 000 euros H.T. – mais bénéficient d’un prix de revient par kilomètre (PRK) équivalent à un modèle diesel.

Renault Kangoo à hydrogène : jusqu’à 300 km d’autonomie 

CORRIDOR : annoncé l’automne dernier, l’expérimentation portant sur un corridor transfrontalier devrait être finalisé dans le courant de 2017. Au total, une dizaine de stations de distribution d’hydrogène verront le jour entre Rodez en France et Saragosse en Espagne sur un parcours de 900 km.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.