Voiture électrique : chez Renault, les batteries sont louées 9 fois sur 10

Publié le 22 mars 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

En Europe, 93 % des clients des modèles électriques de Renault ont opté pour le leasing ou le dispositif de location des batteries

En Europe, 93 % des clients des modèles électriques de Renault ont opté pour le leasing ou le dispositif de location des batteries

En tête du classement des ventes de voitures électriques en Europe, Renault vient de signer son 100 000e contrat de location de batterie. L’occasion pour la marque au Losange de communiquer sur les avantages de ce dispositif obligatoire en France et d’apporter un éclairage sur les pratiques de nos voisins européens.

 

L’usage au détriment de la propriété

Et de 100 000 ! Depuis le lancement du Renault Kangoo Z.E. en 2012, le constructeur français a signé via sa financière RCI Bank plus de 100 000 contrats de location liés aux batteries Lithium-Ion embarquées dans chacun de ses modèles électriques. Un nouveau cap pour le leader européen de la mobilité électrique rendu possible grâce au succès rencontré par sa citadine Renault ZOE et, plus modestement, par son quadricycle urbain Twizy. Imaginé par les équipes de Carlos Ghosn pour lisser le coût de la batterie et lui assurer une garantie à vie, le dispositif de location des batteries a séduit 93 % des acheteurs européens de véhicules électriques du Losange. Un chiffre dopé par le cas particulier de la France mais surtout par la tendance forte de l’usage (leasing) au détriment de la pleine propriété (achat intégral).

Renault ZOE ZE 40 

Renault ZOE : 60 % en LLD ou en LOA

Tandis que l’allié Nissan offre à ses clients français la possibilité d’acheter ou de louer (formule FLEX) la batterie de ses LEAF et e-NV200, Renault s’est toujours refusé à mettre en pratique cette alternative dans l’Hexagone. Un tropisme franco-français soutenu par un programme d’aides à l’achat – 6 000 euros de bonus et 4 000 euros de « super bonus » (sous conditions) – largement favorable au dispositif de la location des batteries. Au contraire de la majorité des pays européens pour qui un acheteur de modèle électrique peut bénéficier d’un coup de pouce financier à condition d’acheter ou de louer intégralement son véhicule. Des acheteurs qui, dans leur très grande majorité, ont donc opté pour une formule en leasing (LLD ou LOA). Une tendance que l’on retrouve également en France où les clients de la citadine ZOE sont plus de 60 % à choisir ce mode de financement.

Voiture électrique : chez Renault, la location des batteries en question 

A PARTIR DE 69 EUROS : obligatoire en France, le dispositif de location des batteries mis en place par Renault a été simplifié à l’occasion du lancement de la nouvelle ZOE Z.E. 40 offrant une autonomie réelle de 300 km. La grille tarifaire se limite désormais à deux formules sans engagement à partir de 69 euros par mois. Pour plus de précisions, retrouvez notre article Renault ZOE : deux formules de location des batteries.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.