Renault Twingo : l’électrique sera lancé lorsque le marché sera prêt

Publié le 05 septembre 2017 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Selon les responsables de la marque, la petite citadine sera déclinée dans une version électrique lorsque le marché sera prêt à l’accueillir. Objectif : ne pas cannibaliser les ventes de Renault ZOE

Selon les responsables de la marque, la petite citadine sera déclinée dans une version électrique lorsque le marché sera prêt à l’accueillir. Objectif : ne pas cannibaliser les ventes de Renault ZOE

Près de trois ans après le lancement de la troisième génération de sa Twingo, Renault annonce un restylage qui devrait être essentiellement technique. Une déclinaison 100 % électrique de la petite citadine pourrait également être commercialisée dans un avenir très proche

 

Un marché jugé encore trop embryonnaire

Évoqué depuis la présentation de la Renault Twin-Z en 2013, une étude qui devait en fait préfigurer la version électrique de la 3e génération de Twingo, le projet d’une Twingo « zéro émission » avait été abandonné ou du moins repoussé par la marque au Losange seulement un an après sa présentation. Selon Jérôme Stoll – directeur général délégué à la performance de Renault –, le segment des véhicules électriques n’était encore qu’au stade embryonnaire à cette époque. « Nous ne sommes pas dans une situation où le marché a suivi nos prévisions », avait-il avoué aux journalistes. « Les gens n’ont pas encore atteint le point où ils ressentent le besoin d’utiliser un véhicule électrique pour le quotidien. Ils ont besoin de ressentir ce besoin pour passer à l’électrique. » Depuis, le dossier n’a été rouvert par Renault que près de 2 ans plus tard à l’occasion du salon de Genève.

Renault Twingo électrique 

Prêt pour une Twingo électrique

Giles Normand, directeur des véhicules électriques de Renault, lors d’une interview avec nos confrères d’Automobile Propre, avait affirmé que la marque préfère d’abord prendre quelques précautions quant à un hypothétique lancement d’une Twingo électrique. Selon lui, Renault préfère privilégier, durant un certain temps, la commercialisation de l’actuelle ZOE. « Il faut y aller par étape, il y a encore beaucoup de travail à faire pour conserver la Zoé en tête des ventes. Il y a le segment A qui fait sens, mais aussi celui des véhicules utilitaires », avait-il commenté. Toutefois, Vincent Tourette, le patron de la marque au Royaume-Uni, interrogé plus récemment à ce sujet, a déclaré aux journalistes britanniques d’Autocar : « Lorsque la demande sera là, nous serons prêts. » D’autant plus que la Twingo partage la même plateforme que la Smart qui est déjà déclinée en version électrique, il ne serait donc pas compliqué d’électrifier sa petite Twingo.


KANGOO Z.E. : très attendu, le nouveau Renault Kangoo Z.E. est commercialisé depuis quelques semaines avec une nouvelle batterie développant une capacité de 33 kWh (vs 22 kWh précédemment). Un surplus d’énergie embarquée qui offre à l’utilitaire électrique le plus vendu d’Europe une autonomie de 200 km en conditions réelles d’utilisation (pour aller plus loin, lire notre article à ce sujet).

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.