Renault Symbioz : cap sur une automobile électrique, connectée et autonome

Publié le 06 septembre 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

A Francfort, la marque au Losange dévoilera un concept-car électrique, connecté et autonome représentant le futur de l’automobile

A Francfort, la marque au Losange dévoilera un concept-car électrique, connecté et autonome représentant le futur de l’automobile

La semaine prochaine au salon de Francfort, Renault compte attirer tous les regards sur son stand grâce à un nouveau concept-car. Baptisée Symbioz, le concept électrique vient d’ailleurs de se dévoiler dans un petit teaser publié par la marque.

 

Entièrement électrique, autonome et connecté

Après avoir révélé le concept Renault TreZor lors de la dernière édition du Mondial de Paris, la marque au Losange espère s’attirer les faveurs du public avec un nouveau concept répondant au nom de Symbioz. Une étude qui sera dévoilée au salon de Francfort (du 12 au 24 septembre). Censé représenter la vision de l’automobile selon Renault en 2030, le Symbioz dont le nom tiré du mot grec ancien « sumbiōsis » signifie « vivre ensemble » saura relever les défis environnementaux et urbains du futur et répondre aux attentes des clients de Renault. Avec le Z de Symbioz qui fait référence aux véhicules équipés de la technologie Z.E. ou Zéro Émission, la voiture sera entièrement électrique, autonome et connectée. À en croire la marque, il s’agira d’un véhicule « en harmonie et en interaction continue avec son environnement, avec les infrastructures routières, avec la vie digitale de nos passagers ».

 

Un design initié par le concept TreZor

Bien que le constructeur français n’ait encore publié aucun détail quant à ses caractéristiques techniques, un petit teaser lancé par la marque donne néanmoins un avant-goût de ce à quoi ressemblera la voiture. La vidéo laisse notamment entrevoir une certaine continuité avec le design initié par le concept TreZor (lire notre article par ailleurs) avec ses feux arrière, ses passages de roue surdimensionnée ainsi que ses portières qui se prolongent jusqu’au hayon. On aperçoit également un toit ouvrant de grande taille, un logo Renault installé entre la portière et le hayon et une signature lumineuse en forme de crochet rappelant celle utilisée sur les Megane et Talisman. Ses hanches bien prononcées et généreuses donnent davantage de caractère à la voiture qui se dévoilera entièrement aux côtés de la compacte sportive Megane R.S. et du Dacia Duster dans moins d’une semaine, sur le salon allemand.

 

TWINGO ? Près de trois ans après le lancement de la troisième génération de sa Twingo, Renault annonce un restylage qui devrait être essentiellement technique. Une déclinaison 100 % électrique de la petite citadine pourrait également être commercialisée dans un avenir très proche (lire notre article à ce sujet).