Samsung SM3 Z.E. : l'électrique qui va plus loin sans prendre un gramme

Publié le 23 novembre 2017 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Avec sa nouvelle batterie de 36 kWh, le clone de la Renault Fluence Z.E. offre une autonomie réelle de 213 km tout en conservant le poids de la première version

Avec sa nouvelle batterie de 36 kWh, le clone de la Renault Fluence Z.E. offre une autonomie réelle de 213 km tout en conservant le poids de la première version

Lancée en 2013, la berline tricorps Samsung SM3 Z.E. fait partie des véhicules les plus vendus de Corée du Sud. Pour son 4e anniversaire, le partenaire de Renault intègre une nouvelle batterie offrant une autonomie réelle de 213 km sur une seule charge.

 

Renault Fluence Z.E. ou Samsung SM3 Z.E. ?

Au jeu des 7 erreurs, il a toujours été difficile pour un non-initié de distinguer les différences entre feu la Renault Fluence Z.E. et sa cousine coréenne Samsung SM3 Z.E. Produites toutes deux sur le site de Busan appartenant à la co-entreprise Renault Samsung Motors (RSM), les deux berlines tricorps ont même partagé le label Z.E. (pour « zéro émission ») avant que la Fluence ne disparaisse des catalogues européen et israélien, une décision prise par une faible demande et la mise en liquidation en 2014 du partenaire Better Place spécialisé dans l’échange de batteries.

Samsung SM3 ZE 

Batterie de 36 kWh pour 213 km d’autonomie

En Asie, la berline électrique a connu un destin plus heureux au point de devenir l’un des véhicules « zéro émission » les plus vendus de Corée. Début 2016, plus d’un modèle électrique sur trois était une SM3 Z.E. Un succès lié à l’appétence du marché des taxis, aux dispositifs d’aides à l’achat ainsi qu’aux restrictions de circulation (île de Jeju). Pour son 4e anniversaire, la SM3 accueille une nouvelle batterie Lithium-Ion d’une capacité de 36 kWh (22 kWh précédemment). Un surplus d’énergie qui dope l’autonomie à 303 km selon le très irréaliste cycle européen NEDC ou à 213 km selon le cycle sud-coréen, beaucoup plus sévère.

 

POIDS : grâce à une chimie améliorée, la batterie conserve son poids initial. Une performance intéressante quant au développement futur des accumulateurs électriques mais dont on apprend malheureusement pas grand chose sur l’encombrement ou le temps de charge`.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.