Renault e-Kwid : la Chine d’abord, d’autres marchés ensuite

Publié le 05 décembre 2017 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Destinée à l’Asie et au Moyen-Orient, la version électrique du crossover Renault Kwid offrira une autonomie de 140 km et un tarif « low cost »

Destinée à l’Asie et au Moyen-Orient, la version électrique du crossover Renault Kwid offrira une autonomie de 140 km et un tarif « low cost »

Accordant une longue interview au site Automotive News, le patron de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a confirmé le lancement d'une version électrique low-cost de sa Kwid en Chine. Une version qui, dans un avenir proche, sera également disponible sur d’autres marchés.

 

Taillé pour la Chine

Planifiant depuis de nombreuses années le lancement d’un véhicule électrique « low cost » destiné au plus grand marché du monde, le constructeur français Renault s’apprête désormais à lancer une variante « zéro émission » de sa Kwid dans l'Empire du Milieu. L’information a été confirmée par Carlos Ghosn, le PDG du groupe Renault-Nissan-Mitsubishi lors d’une interview accordée à Automotive News. « En Chine, nous ne pouvons pas vendre la LEAF. Trop chère et trop complexe. Nous ne pouvons pas non plus vendre la Renault Fluence. Trop chère. Qu'est-ce qui se vend en Chine ? Des voitures électriques abordables. Nous avons donc décidé de mettre nos ingénieurs de l'alliance au travail pour développer une Kwid électrique low cost pour la Chine », a-t-il expliqué. Selon lui, les prototypes de développement de la voiture ont d’ailleurs déjà été produits.

Renault Kwid électrique 

Autonomie attendue de 140 km

« Je viens juste de tester l'engin en Chine. Il s'agira d'une voiture bien conçue à très bas coût », indique le patron de la marque au Losange. Jusqu’ici, le groupe franco-nippon n’avait encore émis aucun commentaire quant aux caractéristiques techniques du véhicule. Mais selon M. Ghosn, les nouveautés électriques du groupe reposeraient sur une plateforme commune, quelle que soit la marque. Toutefois, Autocar India en a révélé un peu plus. Le site a indiqué que le crossover électrique aura une autonomie suffisante pour une utilisation urbaine, soit une portée de 140 km sur une charge. « Ce que nous pouvons également confirmer, c’est que l’e-Kwid utilisera une batterie lithium-ion », lit-on sur le site. Après son lancement en Chine, la Kwid « zéro émission » devrait être proposée sur d'autres marchés. « Une fois que le Kwid électrique fonctionne en Chine, il n'y a aucune raison à ne pas exporter la voiture en Inde, au Brésil, au Moyen-Orient », a déclaré Ghosn au journaliste.

Galerie de photos