Ile-de-France : une nouvelle aide pour l’achat d’un utilitaire électrique

Publié le 16 juillet 2017 à 19h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Destiné aux entreprises de moins de 50 salariés, le nouveau dispositif d’aide à l’achat de véhicules utilitaires électriques oscille entre 6 000 et 9 000 euros

Destiné aux entreprises de moins de 50 salariés, le nouveau dispositif d’aide à l’achat de véhicules utilitaires électriques oscille entre 6 000 et 9 000 euros

La région Ile-de-France a récemment voté un nouveau dispositif d’aide pour l’achat d’un utilitaire électrique ou carburant au GNV. Destinée exclusivement aux TPE et PME et cumulable avec le bonus « écologique », cette nouvelle mesure vise à simplifier le précédent dispositif.

 

Entreprises de moins de 50 salariés

Restrictions de circulation, autopartage, bornes de recharge publiques, subventions pour l’achat d’un véhicule électrique, … Paris et la région Ile-de-France multiplient les initiatives pour lutter contre la pollution atmosphérique liée au transport et accompagnent les entreprises dans l’achat d’utilitaires « zéro émission ». Après Paris qui, dès le printemps 2015, votait une aide à l’achat pour les fourgonnettes et poids-lourds carburant à l’électricité ou au gaz naturel de ville GNV (lire notre article à ce sujet), c’est au tour de la région Ile-de-France de simplifiait le précédent dispositif.

Nissan e-NV200 

Jusqu’à 15 000 euros d’aide à l’achat

Adopté à l’unanimité le 7 juillet dernier en session plénière, le nouveau dispositif de soutien est destiné à encourager les entreprises de moins de 50 salariés à faire l’acquisition d’un utilitaire à très faibles émissions polluantes. Simplifiée pour s’adapter aux spécificités des petites structures très dépendantes de leurs véhicules mais disposant de peu de moyens pour renouveler leurs flottes, la nouvelle mesure est cumulable avec le bonus « écologique » de 6 000 euros. Le montant de l’aide est fixé à 6 000 euros pour un utilitaire électrique ou GNV dont le PTAC est strictement inférieur à 3,5 tonnes et 9 000 euros pour un utilitaire électrique ou GNV dont le PTAC est compris entre 3,5 et 7,5 tonnes. Avec ces deux aides, l’utilitaire électrique Nissan e-NV200 est accessible dès 7 470 euros H.T (batterie incluse) tandis que le nouveau Renault Kangoo Z.E. est disponible au prix d’accès de 9 750 euros H.T. (batterie en location à partir de 58 euros H.T.).

 

RESTRICTIONS : depuis le 1er juillet dernier, les fourgonnettes diesel dont la première mise en circulation est antérieure au 1er janvier 2001 (vignette CRITAIR numéro 5) ne peuvent plus accéder à Paris intra-muros du lundi au vendredi, entre 8h et 20h.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.