Rallye des Gazelles : une voiture électrique termine l’édition 2017

Publié le 03 avril 2017 à 10h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Pour sa 27e édition, le Rallye Aïcha des Gazelles a accueilli une Citroën e-Méhari, version modernisée et électrique de la célèbre voiture de loisirs

Pour sa 27e édition, le Rallye Aïcha des Gazelles a accueilli une Citroën e-Méhari, version modernisée et électrique de la célèbre voiture de loisirs

Pour la première fois depuis sa création, la 27e édition du Rallye Aïcha des Gazelles a accueilli une voiture électrique. Pilotée par un équipage franco-marocain, la Citroën E-Méhari a ouvert la voie à une série et à un circuit dédiés. Rendez-vous est déjà pris pour 2018.

 

Citroën E-Méhari

Avec ses équipages exclusivement féminins, le Rallye des Gazelles s’est fait progressivement une place au sein des compétitions automobiles. Un rallye largement couvert par les médias généralistes et qui, en cette 27e édition, a accueilli sa toute première voiture électrique. Une Citroën E-Méhari, version modernisée et « zéro émission » de la célèbre voiture de plage, dotée d’une batterie Lithium Métal Polymère (LMP) d’une capacité 30 kWh – fournie par l’industriel Bolloré – et offrant une autonomie moyenne de 150 km. Une autonomie mise à rude épreuve durant la compétition et qui a incité les organisateurs à inscrire le véhicule hors classement avec des étapes réduites à  120 km par jour.

Rallye des Gazelles 

Catégorie E-Gazelles

Sponsorisé par le négociant automobile AR Auto spécialisé dans les véhicules électriques depuis 2013, l’équipage franco-marocain composé de Pilar Cabellos et de Nehza Lahrissi a dû composer avec un plancher bas lié à la présence des packs batteries. Une particularité qui, en plus d’une autonomie restreinte, a empêché le duo pourtant chevronné de franchir les dunes du désert marocain. Des difficultés narrées par nos confrères du site Al Huffington Post qui sont allés à leur rencontre lors de la dernière étape. Malgré ces écueils, les organisateurs ont confirmé que l’édition 2018 comptera une catégorie E-Gazelles rassemblant plusieurs véhicules électriques qui s’affronteront sur un circuit dédié.

Essai Citroën E-Méhari électrique : esprit, es-tu là ? 

SPORT ELECTRIQUE : Rallye Dakar, Trophée Andros ou encore Formula E. Progressivement, le sport automobile se convertit à la voiture électrique et fait profiter ses avancées technologiques à la grande série. Leader du championnat de Formule E, le constructeur Renault a ainsi dévoilé au salon de Genève une version survitaminée de sa citadine ZOE. 

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.