Tesla Roadster : un tarif français à partir de 172 000 euros

Publié le 22 novembre 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Moyennant un acompte de 43 000 euros pour la version de base, le client français du Tesla Roadster devra prendre son mal en patience durant 3 ans

Moyennant un acompte de 43 000 euros pour la version de base, le client français du Tesla Roadster devra prendre son mal en patience durant 3 ans

Dévoilée la semaine passée en même temps que le camion électrique baptisé Semi, la seconde génération du Tesla Roadster peut désormais être commandée en France. La version de base est facturée 172 000 euros et ne sera livrée au mieux qu’en 2020. Moyennant un acompte de 43 000 euros, les premiers clients fortunés font le pari de la pérennité de la firme de Palo Alto.

 

Performances théoriques de très haut vol

Véhicule électrique de tous les superlatifs, le Tesla Roadster impressionne les afficionados du constructeur californien et laisse pantois ceux qui estime que l’entreprise créée en 2003 au cœur de la Silicon Valley court à la catastrophe industrielle. Théoriquement, le second opus du Roadster qui fut le premier modèle « zéro émission » de Tesla avale le 0 à 100 km/h en 2 secondes, le 0 à 160 en 4,2 s et le 400 m départ arrêté en seulement 8,9 s. Des chronos rendus possibles par une triple motorisation électrique – un premier bloc installé sur le train avant et deux autres sur l’essieu arrière – dont on connaît le couple « camionesque » (10 000 Nm) mais pas encore la puissance. Question autonomie, le patron Elon Musk promet 1 000 km sur une seule charge grâce à une gigantesque batterie d’une capacité de 200 kWh. Soit le double de celle actuellement installée dans la berline Model S 100D.

Tesla Roadster 

De 43 000 à 215 000 euros d’acompte

La semaine passée, le continent nord-américain a ouvert le bal des pré-réservations de ce nouveau Roadster. Depuis quelques heures, c’est désormais le Vieux Continent qui est concerné par cet ingénieux dispositif qui permet aux futurs clients de patienter durant 3 longues années avant d’être enfin livré. Sous nos latitudes, la version de base qui offre les performances décrites ci-dessus est facturée 172 000 euros (hors aides). Un tarif très élitiste qui est peu chose comparé aux 215 000 euros réclamés pour l’édition Founders Series limitée à seulement 1 000 exemplaires et qui, très vraisemblablement, ont presque tous déjà trouvé preneur quelque part dans le monde. Si la déclinaison plus accessible peut être pré-réservée via un acompte de 43 000 euros – 4 000 euros par carte bancaire via le site dédié puis 39 000 euros par virement dans les 10 jours –, Tesla exige l’intégralité du prix d’une Founders Series à la commande.

 

DELAIS : lors de la présentation du prototype, Elon Musk a annoncé que les premiers exemplaires de son nouveau Roadster seront livrés courant 2020. Connaissant la politique commerciale de Tesla, il y a fort à parier que les clients américains seront les premiers servis et, surtout, que les 1 000 unités de l’édition limitée seront prioritaires. Repoussant ainsi de plusieurs mois les clients européens qui auront opté pour la version de base.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.