Vélo électrique : prise en main du Lapierre Overvolt AM700

Publié le 07 avril 2017 à 11h00 | Benoît SOLIVELLAS | 3 minutes

Premier essai du Lapierre Overvolt AM700 équipé d’un cadre en carbone, d’une batterie de 500 Wh et de 4 niveaux d’assistance

Premier essai du Lapierre Overvolt AM700 équipé d’un cadre en carbone, d’une batterie de 500 Wh et de 4 niveaux d’assistance

L’assistance électrique n’est pas un non-sens sur un VTT sportif. C’est plutôt un moyen d’en faire plus, d’aller plus loin ou de franchir des talus plus escarpés. Démonstration avec l’Overvolt AM700, le VTT haut de gamme électrique de Lapierre.

 

Polyvalence comme maître-mot

Les vététistes chevronnés goûtent progressivement aux joies de l’électrique mais c’est surtout auprès des pratiquants occasionnels que le VTT électrique fait des émules. Dans les stations de montagne par exemple, les touristes peuvent désormais se lancer à leur guidon dans des balades impossibles sans l’assistance d’un moteur. La marque dijonnaise Lapierre a bien intégré cette tendance en proposant une gamme de VTT électriques baptisée Overvolt où la polyvalence est le maître mot.

 

Le carbone pour la forme

En prenant en main l’Overvolt AM700, tout en carbone, on est d’abord surpris. Pourquoi utiliser un matériau si léger sur un vélo de 20 kg ? Un cadre en aluminium n’aurait ajouté qu’un kilo ce qui n’aurait pas eu une grande incidence. En tout cas, moins que sur un vélo de route de 7 kg taillé à la serpe. En fait, le carbone est ici une nécessité esthétique et architecturale. Selon Lapierre, c’était la seule solution pour réaliser ce type de cadre, littéralement sculpté, asymétrique et dessiné pour porter sa batterie le plus bas possible (juste au-dessus du pédalier). Souder des tubes en aluminium pour réaliser cette architecture aurait été impossible.

Vélo électrique 

Pour tous niveaux

Conçu pour fonctionner exclusivement avec une assistance électrique, l’AM700 se contente d’un pédalier de diamètre de très petite taille. Une solution esthétiquement surprenante mais complètement transparente au moment de pédaler. Le grand étagement des pinions arrière et l’assistance bien calibrée du moteur électrique permettent à des néophytes comme à des sportifs confirmés de trouver leur rythme. Quatre niveaux d’assistance sont disponibles (réglables au guidon) et le seul regret est de sentir cette force électrique se couper au-delà de 25 km/h, comme l’exige la réglementation.

Vélo à assistance électrique : tous les conseils pour se lancer 

Un comportement de bulldozer

Au guidon de cet Overvolt AM700, on a aussi l’impression qu’aucun terrain nous résistera. Les 250 watts d’aide au pédalage, les pneus de très large section (2,8 pouces) et le grand débattement des deux suspensions lui permettent effectivement de se jouer des terrains accidentés en toute facilité. Mais c’est au détriment de la maniabilité. Son poids élevé rend parfois les manœuvres plus laborieuses, au moment de lever une roue par exemple. Un engin efficace mais moins joueur, une autre philosophie du VTT.

 

Lapierre Overvolt AM700

Electrique

Batterie

500 Wh

Moteur

Bosch Performance CX

Temps de charge

2h30

Transmission

Sram Ex-1 8 vitesses

Tailles

S, M et L

Tarif

5 299 euros

Galerie de photos

Benoît SOLIVELLAS

Benoît SOLIVELLAS

Journaliste web spécialisé dans les nouvelles mobilités depuis 10 ans, Benoît Solivellas est aussi un féru de nouvelles technologies et un cycliste assidu. Il a collaboré à de nombreuses éditions : Cnet, L'Argus et Le Point.