Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid : avion de chasse hybride (+ vidéo)

Publié le 28 février 2017 à 07h10 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Présentée officiellement au salon de Genève, la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid sera commercialisée en juillet prochain

Présentée officiellement au salon de Genève, la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid sera commercialisée en juillet prochain

Le constructeur allemand dévoilera dans quelques jours au salon de Genève une déclinaison dopée de sa berline hybride rechargeable. Avec une puissance cumulée de 680 ch et une consommation théorique de 2,9 l/100 km, la Panamera Turbo S E-Hybrid devient la Porsche la plus puissante et l’une des plus économes du catalogue.

 

Electrification de la gamme

Initié en 2010 par le Porsche Cayenne à motorisation hybride conventionnelle, le phénomène d’électrification a progressivement pris de l’ampleur chez le constructeur de Zuffenhausen. Après avoir monté une chaîne de traction identique sur la berline Panamera, les ingénieurs ont planché sur la technologie hybride rechargeable. Dotée d’une batterie Lithium-Ion de plus grande capacité rechargeable sur une prise secteur ou une borne adaptée, cette technologie a été montée pour la première fois sur la Porsche 918 Spyder. Produite en petite série, la supercar a emmené dans son sillage le grand SUV et la berline dont la nouvelle génération a adopté une chaîne de traction plus puissante et à transmission intégrale.

Porsche la plus puissante

Révélée l’automne dernier au Mondial de Paris, la Porsche Panamera 4 E-Hybrid aura droit à une version plus musclée dont la présentation aura lieu à Genève dans quelques jours (du 9 au 19 mars). Baptisée Turbo S E-Hybrid, celle-ci troque le V6 2,9 l de 330 ch de sa sœur contre un gros V8 biturbo 4,0 l de 550 ch. Sur le train arrière, le bloc électrique de 100 kW / 136 ch reste identique aux deux versions de même que la capacité de la batterie Lithium-Ion (14,1 kWh). Un énergie très utile pour tracter les 2 310 kg de la bête soit 315 kg de plus qu’une version Turbo S classique. Un surpoids qui pèse sur l’autonomie électrique annoncée pour 50 km selon le très favorable (et bientôt obsolète) cycle européen d’homologation NEDC (51 km pour la version 4 E-Hybrid).

VIDEO – La Porsche Panamera 4 E Hybrid rechargeable sur circuit 

Tarif très exclusif

Rechargeable en 6 heures sur une prise domestique ou en 2h30 sur une borne semi-accélérée (7 kW), l’accumulateur permet de rouler en mode « zéro émission » une partie de la semaine, d’accéder aux zones européennes à circulation restreinte et d’abaisser la consommation moyenne de la Panamera. Pile déchargée, Porsche communique sur un appétit « mesuré » de 9,4 l / 100 km. Une sobriété et une fiscalité douce (moins de 50 g de CO2 / km) qui n’effacent pas pour autant le tempérament sportif de la Panamera Turbo S E-Hybrid qui, en puissance cumulée, délivre 680 ch et un couple de 850 Nm. Une cavalerie qui permet à la berline hybride rechargeable d’exécuter le 0 à 100 km/h en 3,1 s et d’atteindre les 330 km/h en vitesse de pointe. Mais l’exclusivité a un prix plutôt élevé : en Allemagne, les tarifs seront de 185 736 euros et 199 183 euros pour la version longue (Executive).

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.