Superchargeurs : Tesla pourrait ouvrir son réseau à d’autres constructeurs

Publié le 26 juin 2017 à 05h00 | La rédaction | 3 minutes

Tesla serait en négociation avec plusieurs constructeurs pour ouvrir l’accès de son réseau de recharge ultra-rapide à des véhicules électriques tiers

Tesla serait en négociation avec plusieurs constructeurs pour ouvrir l’accès de son réseau de recharge ultra-rapide à des véhicules électriques tiers

Au cours d’une conférence de presse tenue en Allemagne il y a deux ans, Elon Musk avait soulevé l’idée d’un éventuel partage de son réseau de Superchargeurs avec d’autres constructeurs. Un discours qui était resté sans suite, du moins jusqu’à la semaine dernière où le directeur technique a confié que ses équipes étaient à nouveau entré en négociation pour la recharge de véhicules électriques tiers.

 

L’idée du partage des Superchargeurs évoquée en 2015

À l’occasion de la 28e édition du salon annuel de l'énergie de la Midwest Renewable Energy Association qui a eu lieu la semaine passée dans le Wisconsin, le directeur technique de Tesla, J.B. Straubel, a évoqué à nouveau l'hypothèse d’un partage de son réseau de Superchargeurs avec d’autres constructeurs. Se confiant à nos confrères du site Electrek, M. Straubel a précisé que « concernant les Superchargeurs, la marque est actuellement en négociation avec différents industriels automobiles et essaie de trouver un cadre pour travailleur avec eux ». Il s’agit d’une possibilité qu’Elon Musk, le patron et cofondateur du désormais 4e constructeur mondial (en termes de valorisation), avait déjà soulevée vers la fin de l’année 2015. M. Musk avait alors déclaré lors d’une conférence de presse en Allemagne qu’il était en pleine discussion avec d’autres constructeurs à ce sujet.

Tesla Superchargeurs 

Un problème de congestion du réseau

À l’époque, le réseau ne comptait que quelques centaines de Superchargeurs en exploitation, mais depuis, Tesla a beaucoup investi dans ce domaine. A date, le réseau de bornes de recharge ultra-rapide compte 5 655 Superchargeurs répartis sur 861 stations dans le monde. Un réseau dont le nombre pourrait doubler d’ici la fin de l’année pour accueillir les conducteurs de Tesla Model 3. Malgré ce dense maillage, le constructeur de la Silicon Valley rencontre des problèmes de congestion de certains de ses Superchargeurs. Certains propriétaires de Tesla Model S et X dans les zones à forte concentration de voitures électriques se plaignent déjà de véritables bouchons dans les stations de recharge. Et l’arrivée imminente de la familiale Model 3 ainsi que l’objectif de la marque à produire un demi-million d’unités l’an prochain ne devraient pas fluidifier leur accès (lire par ailleurs Bornes de recharge Tesla : où en est la France ?).

 

DESTINATION : complémentaire au réseau de Superchargeurs, le programme Tesla « recharge à destination » compte déjà plus de 1 000 sites équipés en Europe. Hôtels, restaurants, golfs, centres commerciaux, … Autant de lieux où les propriétaires de Tesla Model S et Model X pourront faire le plein d’énergie tout en faisant du shopping ou déjeuner (pour aller plus loin, lire Recharge à destination : Tesla a déjà équipé 1 000 sites en Europe).