Nouvelle Mercedes CLS : pas d’hybride rechargeable mais de l’hybride léger

Publié le 07 décembre 2017 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Contrairement au vaisseau amiral Mercedes-Benz Classe S 550e, la troisième génération de la CLS n’adopte pas la technologie hybride rechargeable

Contrairement au vaisseau amiral Mercedes-Benz Classe S 550e, la troisième génération de la CLS n’adopte pas la technologie hybride rechargeable

Au salon de Los Angeles qui a ouvert ses portes à la presse le 29 novembre dernier, Mercedes-Benz a dévoilé la troisième génération de son coupé 4 portes CLS. Une nouvelle génération qui sera lancée au printemps prochain et incarnera l’évolution du style et des technologies de la marque à l’étoile. Côté motorisation, à défaut d’hybride rechargeable, la nouvelle CLS adopte un système hybride léger.

 

Quelques retouches stylistiques

Présentée sous la forme d’un concept au salon de Francfort 2003, la Mercedes Vision CLS bénéficie un an plus tard d’une version de série. Il s'agit d'une berline 4 portes haut de gamme au profil de coupé qui inaugure un nouveau segment. Après plus d'une décennie d’existence, elle en est déjà à sa troisième génération. Un nouvel opus qui vient d’être présentée à l’occasion du salon automobile de Los Angeles dans la pureté originelle de la première version, ou du moins à quelques détails près. La nouvelle CLS est donc plus longue d'environ 5 cm par rapport à sa devancière pour atteindre pratiquement cinq mètres. D’un point de vue stylistique, elle se caractérise par des optiques avant en forme d'amande, une ligne de toit très fuyante, des portes sans montants et une poupe qui n'intègre désormais plus la plaque d'immatriculation sur la malle, mais directement sur le bouclier. À l’intérieur, elle reprend ses instrumentations 100 % numériques via deux écrans juxtaposés offrant chacun une taille de 12,3 pouces.

Mercedes CLS 

Hybride léger mais pas de Plug-in

Le nouveau coupé 4 portes intègre également quelques technologies embarquées à l’image d’un système de charge à induction pour smartphone. Un système de climatisation automatique accompagné de petits faisceaux lumineux qui traversent l'habitacle et passent du bleu au rouge en fonction de l'ajustement de la température intérieure a également été rajouté. On note également l’arrivée d’une configuration inédite des sièges avec le rajout d’une place supplémentaire. Côté technique, la Mercedes CLS adopte une motorisation 6 cylindres en ligne de 3 litres récemment développés par la marque. Elle sera disponible en versions diesel et essence, dont une 350d annonçant une puissance de 286 ch et un couple de 600 Nm et une variante 400d qui promet une puissance de 340 ch et un couple de 700 Nm. De son côté, le 6 cylindres à injection directe d'essence bénéficie de l'hybridation légère apportée par le réseau de bord 48 volts. Une hybridation qui offre une puissance combinée de 367 ch et un couple à 500 Nm. La consommation est quant à elle annoncée à 7,5 l/100 km pour des émissions de CO2 de 178 g/km. Rendez-vous dans quelques semaines pour son essai.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.