Nouvelle Audi A8 : hybridation et suspension e-ROT au programme

Publié le 19 juin 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Le nouveau vaisseau amiral de la marque allemande sera doté d’un système hybride léger, d’amortisseurs électromécaniques et d’un système de conduite autonome (crédits : Car Magazine)

Le nouveau vaisseau amiral de la marque allemande sera doté d’un système hybride léger, d’amortisseurs électromécaniques et d’un système de conduite autonome (crédits : Car Magazine)

Le constructeur dévoilera le 11 juillet prochain à Barcelone le nouveau visage de son vaisseau amiral Audi A8 lors de l’événement Audi Summit. Au programme : hybridation légère, nouvelle suspension et technologie de conduite autonome.

 

Hybridation pour l’ensemble de la gamme Audi A8

L’ensemble de la gamme de la nouvelle Audi A8 bénéficiera au moins d'une forme légère d'hybridation. C’est ce qu’a confirmé Andreas Frohlich, le chargé du design des moteurs en V de la marque aux anneaux, à nos confrères britanniques d’Auto Express. « Toutes les A8 seront électrifiées » a-t-il déclaré. Audi va ainsi enfin démarrer l’intégration de son système 48 V, d’abord sur son vaisseau amiral, ensuite sur d’autres modèles. Selon Alexander Kruse, responsable des systèmes hybrides légers de la marque aux anneaux, l’Audi A6 devrait également bénéficier de cette technologie et ce dès l’année prochaine.

 

Suspension à amortisseurs électromécaniques

La nouvelle suspension à amortisseurs électromécaniques rotatifs de la firme d’Ingolstadt, testée depuis deux ans et baptisée e-ROT, sera quant à elle installée dans le système électrique 48 V. Pour rappel, e-ROT vise à remplacer les traditionnels amortisseurs télescopiques et a été conçue afin de récupérer l’énergie cinétique entraînée par le mouvement de débattement des roues et transformer cette énergie en électricité. Concrètement, e-ROT fonctionne grâce à un puissant bras de levier qui absorbe les forces agissant sur le porte-moyeu des roues. Elle transfère ces forces, via une série d’engrenages, à un moteur électrique qui les transforme en électricité servant à alimenter certains périphériques électriques (pour aller plus loin, lire notre article eROT : Audi invente la suspension qui génère de l'électricité).

Nouvelle Audi A8 

Consommation et émissions réduites

La technologie e-ROT permet de réduire la consommation de carburant et peut être installée aussi bien sur une voiture à essence que sur une diesel. Audi estime que son nouveau système d’amortisseurs permet de produire en moyenne 150 W d’électricité. Cette production variera bien sûr en fonction de l’état des routes : 3 W seulement si la voiture roule sur une autoroute parfaitement lisse, selon les calculs du constructeur, mais jusqu’à 600 W si cette dernière est en très mauvais état, truffée de bosses et de nids de poule. Dans des conditions de déplacement réelles, e-ROT permettrait de réduire la consommation de 0,2 l/100 km, soit une réduction d'environ 5 g/km de CO2, toujours selon les estimations fournies par Audi.

 

Conduite autonome de niveau 3

Selon nos confrères d’Auto Express qui citent des responsables de la marque allemande, la prochaine Audi A8 devrait être la première voiture du constructeur à être dotée d’une technologie de conduite autonome de niveau 3. Cela signifie que l'A8 sera capable de prendre entièrement à son compte le contrôle du pilotage, permettant alors au conducteur de se détendre et de détourner son regard de la route. Capteurs radar à longue portée et à ultrasons, scanners laser et caméras vidéo haute résolution surveilleront ainsi en permanence l'environnement de la voiture. Rendez-vous le 11 juillet pour connaître tous les détails de cette nouvelle génération. En attendant, découvrez les modèles hybrides rechargeables Audi commercialisés en France.