Nouvelle Audi A8 : hybride essence-électrique à tous les étages !

Publié le 01 août 2017 à 09h00 | La rédaction | 3 minutes

La nouvelle génération du vaisseau amiral Audi A8 reçoit la technologie mild hybrid ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable de 449 ch

La nouvelle génération du vaisseau amiral Audi A8 reçoit la technologie mild hybrid ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable de 449 ch

Lors du premier « Audi Summit » qui s’est déroulé dans la ville de Barcelone il y a quelques semaines, la firme allemande aux quatre anneaux a officiellement présenté la nouvelle édition de sa limousine et porte-étendard technologique, l’Audi A8. Dans sa version longue, celle-ci pourra bénéficier d’une chaine de traction hybride rechargeable offrant jusqu’à 50 km d’autonomie.

 

Hybride de 449 chevaux et 0 à 100 km/h en 4,9 s

Après la compacte Audi A3 e-tron Sportback (5 portes) et le SUV Audi Q7 e-tron Quattro, le vaisseau amiral Audi A8 L e-tron Quattro sera donc le troisième modèle hybride rechargeable proposé par Audi. En décrivant l’A8 L e-tron, le constructeur d’Ingolstadt parle d’un véhicule en mesure d’offrir une puissance de 449 chevaux et 700 Nm de couple. Une cavalerie délivrée à un moteur V6 TFSI essence combiné à un bloc électrique qui devrait lui permettre d’exécuter le 0 à 100 km/h en 4.9 secondes seulement, mais avec une vitesse maximale bridée à 250 km/h.

Côté autonomie, la version hybride rechargeable de l’Audi A8 devrait être capable, en une seule charge, de rouler en mode « zéro émission » sur environ 50 kilomètres grâce à sa batterie dotée de 104 cellules d’une capacité de 14.1 kWh. La limousine sera par ailleurs munie d’un dispositif de charge par induction, une grande première sur une Audi. Mais la plupart des clients opteront probablement pour la charge via une prise de courant classique ou une borne de recharge adaptée.

Assemblé sur le site de Neckarsulm (Allemagne) au côté de l’A8 en version courte, le troisième modèle bénéficiant de l’appellation e-tron de la firme aux anneaux devrait être commercialisé à partir de l’année prochaine pour un tarif compris entre 90 000 et 100 000 euros. Quant à l’A8 dotée d’un système hybride léger (mild-hybrid) destiné à réduire modestement consommation et émissions, elle devrait débuter sa carrière dès cette année avec une commercialisation prévue en automne et un prix de vente de 90 600 euros.

Audi A8 e-tron 

Dispositif de conduite autonome de niveau 3

Annoncé à plusieurs reprises comme l’une des principales innovations majeures d’Audi, le système de pilotage autonome de niveau 3 devrait faire partie des principaux atouts de l’A8 e-tron. Sur une échelle de 5, la conduite autonome de niveau 3 signifie que le conducteur peut confier la tâche de conduite à une Intelligence Artificielle (IA) sans qu’il soit dans l’obligation d’être en permanence à proximité du volant ni même d’être attentif à son environnement de conduite immédiat. Il est toutefois à noter que l’IA d’Audi – conçu en partenariat avec l’équipementier Nvidia – n’est en mesure de proposer un tel niveau d’autonomie que lorsque la voiture ne dépasse pas les 60 km/h, c’est-à-dire généralement dans les situations d’embouteillage.

L’Audi A8 ne serait pas le vaisseau amiral qu’elle est sans proposer quelques nec plus ultra. Outre son système infotainment amélioré – un système ayant lui aussi bénéficié de l’apport de Nvidia –, le vaisseau amiral proposera, en option bien sûr, un fauteuil de relaxation où le passager pourra masser et réchauffer la plante de ses pieds, tout en faisant bénéficier son ouïe de la solution audio signée Bang & Olufsen (découvrez en détails la gamme Audi hybride).

Galerie de photos