Tesla Roadster : le véhicule électrique de tous les superlatifs … pour 2020

Publié le 19 novembre 2017 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

Le second opus du Roadster électrique de Tesla offrira en 2020 une autonomie réelle de 1 000 km et un 0 à 100 km/h avalé en seulement 2 secondes

Le second opus du Roadster électrique de Tesla offrira en 2020 une autonomie réelle de 1 000 km et un 0 à 100 km/h avalé en seulement 2 secondes

Tesla a profité du lancement officiel de son camion électrique, événement qui s’est déroulé jeudi 15 novembre, à Hawthorne, en Californie, pour dévoiler la deuxième génération de son Roadster « zéro émission ». Un concept-car de tous les superlatifs, conçu pour tailler des croupières aux supercars traditionnelles à motorisations thermiques.  

 

Nouveau Roadster en 2020

Alors que Tesla se débat toujours avec les « goulets d’étranglement » retardant la montée en cadence de la production de sa Model 3, le constructeur américain de voitures électriques n'oublie pas pour autant de préparer la suite, comme en témoigne la présentation de sa future génération de Roadster, qui a eu lieu jeudi 15 novembre à Hawthorne, en Californie, à l’occasion de la présentation du camion tout-électrique du groupe, le Tesla Semi.

Annoncé pour 2020, le nouveau Roadster disposera d'une transmission intégrale grâce à ses trois moteurs électriques, un sur le train avant, deux sur le train arrière, qui seront alimentés par une batterie lithium-ion d’une capacité de 200 kWh. Le véhicule pourra par ailleurs être poussé à une vitesse maximale de 400 km/h, le tout avec une autonomie de 1 000 km à vitesse autoroutière. Un record.

Il exécuterait le 0 à 96 km/h en seulement 1,9 seconde, de quoi espérer un 0 à 100 km/h en 2 secondes, et seulement 4,2 secondes pour atteindre 161 km/h. Et Elon Musk, le patron de Tesla, de préciser qu'il s'agit de chiffres obtenus avec un prototype, un propos qui laisse entrevoir la possibilité d’une supercar électrique aux performances absolument inédites.


 

Une 2+2 découvrable

Au niveau du design extérieur, le Roadster – le deuxième du nom chez Tesla – tranche avec son prédécesseur dévoilé en 2008, basé sur la Lotus Elise. On retrouve en effet l'identité visuelle de la gamme actuelle avec des lignes simples mais plus affûtées et notamment quelques reliefs sur le bouclier avant, un imposant diffuseur à l'arrière et un aileron mobile sur le coffre. Cette nouvelle génération se démarque aussi par sa polyvalence. Il s'agit ainsi d'une 2+2, Musk affirmant lui-même que les places arrière serviront plutôt en dépannage. Mais, tout comme son prédécesseur, ce modèle est découvrable. A l’intérieur de la voiture, on observe que le volant s’apparente davantage à celui embarqué à bord d’une voiture de course, tandis que l’écran tactile, en position verticale, semble plus compact que celui embarqué à bord des Model S et Model X.

 

PRE-COMMANDE : le nouveau Tesla Roadster sera commercialisé au tarif de 200 000 dollars. Il peut d'ores et déjà être réservé moyennant 50 000 dollars. Une édition spéciale de lancement, baptisée Founders Series et limitée à 1 000 exemplaires, peut aussi faire l’objet d’une pré-commande au prix de 250 000 dollars.

Galerie de photos