NIO ES8 : un SUV électrique à batteries interchangeables … réservé à la Chine

Publié le 24 avril 2017 à 08h00 | La rédaction | 2 minutes

Destiné exclusivement à la Chine, le crossover électrique sera doté d’un dispositif de batteries interchangeables récemment abandonné par Tesla

Destiné exclusivement à la Chine, le crossover électrique sera doté d’un dispositif de batteries interchangeables récemment abandonné par Tesla

Après s'être fait remarquer pour son modèle de supercar « zéro émission » EP9, le jeune constructeur de voitures électriques Nio débarque au salon de Shanghai 2017 avec cette fois-ci un SUV moins exclusif mais tout aussi prometteur, l’ES8.

 

Un SUV électrique baptisé ES8

C’est donc sur son stand du salon de Shanghai que Nio a choisi d’exposer en première mondiale son premier SUV électrique, l’ES8. Il s’agit du deuxième modèle électrique proposé par le fabricant chinois après l’EP9, une supercar tout-électrique dévoilée l’année dernière et qui a réalisé de nombreux records ces dernières semaines, avec ou sans chauffeur. Très exclusive, l’EP9 va être produite à seize exemplaires seulement, avec un prix d’accès qui devrait avoisiner 1,5 million de dollars. Le second modèle est beaucoup moins élitiste en comparaison. Il s’agit d’un SUV aux dimensions généreuses – empattement de 3 m et longueur de 4,98 m –, capable d’embarquer jusqu’à sept personnes.

Nio ES8 

Batteries interchangeables

Le Nio ES8 est mû par un moteur électrique pour chaque essieu et est donc doté d'une transmission intégrale. le constructeur a opté pour un système de batterie interchangeable afin de contourner la contrainte du temps de charge. Une option qui parait étonnante dans la mesure où des constructeurs plus expérimentés, à l’instar de Tesla, ont déjà auparavant mentionné que ce système ne présentait pas de réels avantages. Sans oublier l’israélien Better Place dont la retentissante faillite a mis un coup d’arrêt à ce système. Doté d’une structure en aluminium – ce qui permet de diminuer considérablement son poids –, l’ES8 reprend quelques éléments stylistiques de l'EP9. On retrouve notamment sur le SUV la prise d'air frontale en forme de trapèze de la supercar électrique.

Nouveaux records pour la NIO EP9 : l’un avec un pilote et l’autre … sans 

Destiné exclusivement à la Chine

Nio reste très discret sur la technologie de batteries de son nouveau modèle de SUV. Le constructeur chinois promet néanmoins des performances élevées à ses futurs clients. Aucune indication n’a été ainsi communiquée sur l’autonomie de la voiture. Ni sur sa puissance. Nio a toutefois précisé que son SUV a fait l’objet de sévères tests dans plusieurs pays, notamment en Australie et en Mongolie, sous des conditions climatiques extrêmes. Selon l’industriel, l'assemblage de l'ES8 doit débuter cette année pour une commercialisation courant 2018. Le jeune constructeur de l’Empire du Milieu ne prévoit pas de vendre son nouveau modèle en dehors de la Chine, du moins dans un premier temps. 

Galerie de photos