Mini Superleggera Vision : l’élégant roadster électrique

Publié le 30 mai 2014 à 14h05 | Fabrice SPATH | 4 minutes

Présentée les 24 et 25 mai 2014 dans le cadre du concours d’élégance de la Villa d’Este (Italie), la Mini Mini Superleggera Vision Concept électrique a fait forte impression

Présentée les 24 et 25 mai 2014 dans le cadre du concours d’élégance de la Villa d’Este (Italie), la Mini Mini Superleggera Vision Concept électrique a fait forte impression

Très actif dans le domaine du véhicule électrique, le groupe automobile BMW a présenté le week-end dernier un concept électrique baptisé Mini Superleggera Vision. Le très inspiré roadster de la marque Mini, propriété du bavarois, marie à merveille le style italien avec l’influence britannique. Selon le patron de la marque, ce concept pourrait être suivi d’un modèle de série dont le ticket d’entrée se situerait aux alentours de 35 000 euros.

 

BMW : des modèles électriques et hybrides rechargeables à foison

Pour celles et ceux qui, à l’évocation du nom BMW, pensent immédiatement aux 6 cylindres en ligne ont un train de retard. Le constructeur munichois s’est lancé il y a plus de 5 ans dans un vaste programme d’électrification et d’hybridation de sa gamme. D’abord sous la forme d’expérimentations – Mini E 100 % électriques testées en conditions réelles dans les plus grandes villes du monde, BMW Active E électriques reposant sur une BMW Série 1 coupé utilisées dans le cadre du service d’autopartage DriveNow à San Francisco – puis en proposant des modèles de série dans sa gamme traditionnelle – technologies hybride ActiveHybrid et hybrides rechargeables eDrive – et dans le cadre d’une nouvelle gamme baptisée BMW i. Du côté du constructeur britannique Mini, il est question depuis quelques mois d’une version hybride rechargeable. Et depuis le concours d’élégance organisé à la Villa d’Este le week-end dernier, le patron de la marque pense à proposer une version électrique.

>>>> découvrez la gamme électrique BMW i disponible en France

Mini Superleggera Vision
Mini Superleggera Vision : présenté dans le cadre du concours d’élégance de la Villa d’Este (Italie), ce concept intègre un moteur 100 % électrique

 

Un superbe roadster électrique biplace

Selon Peter Schwarzenbauer, le responsable de la branche Mini chez BMW, le concept Mini Superleggera Vision proposé aux abords du lac de Côme (Italie) a fait l’objet d’un engouement certain auprès du public. Un engouement qui pourrait inciter le constructeur à proposer une version  de série de ce superbe roadster biplace à motorisation 100 % électrique. Conçue par le célèbre carrossier milanais Touring, la Mini Superleggera est une superbe réinterprétation du mythe des roadsters anglais. Avec sa teinte Blu Como, ses optiques rondes à l’avant, sa calandre hexagonale façon Aston Martin, sa dérive façon Jaguar Type D, ses feux arrière en forme d’Union Jack, son volant 3 branches, son écran central sur la planche de bord et ses matériaux nobles – cuir, chrome et aluminium brossé –, la carrozzeria a magnifié la Mini. Cette stricte biplace intégrant un seul élément de vitrage – un pare-brise incurvé – dispose de deux petits arceaux de sécurité concédés au titre des normes de sécurité. Sous le capot, même si aucun élément technique n’a été dévoilé, il est probable que cette Mini électrique reprenne le groupe de 170 ch installé sur la BMW i3.

Mini électrique
Mini Superleggera Vision Concept : la poupe intègre des optiques en forme d'Union Jack et une dérive façon Jaguar Type D

 

Une version de série thermique puis hybride rechargeable

Le principe d’une superleggera reposant sur une structure en tubes d’acier avec un habillage en aluminium, la Mini Superleggera Vision Concept répond à cette exigence. L’utilisation de fibres de carbone et les tubes restés volontairement apparents dans les portières et sous la planche de bord font de ce concept-car électrique un objet de désir. Selon les propos recueillis par AutoNews Europe auprès de Peter Schwarzenbauer, cette variante devrait être suivie d’une version de série, à condition que la direction de BMW approuve ce choix. Toujours est-il que deux modèles ne seront pas reconduits, faute de volumes de ventes suffisants : la Mini Coupé et la Mini Roadster. Ce nouveau roadster pourrait préfigurer leur remplaçant. Quant à la motorisation électrique, celle-ci devrait malheureusement être abandonnée au profit de moteurs thermiques essence et diesel plus conventionnels. Avant l’arrivée d’un groupe hybride rechargeable pioché dans la banque d‘organes du groupe BMW

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.