Mercedes EQC : le SUV électrique ouvre son carnet de commandes à la Norvège

Publié le 21 septembre 2017 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

La version de série du concept EQ Generation est proposée en précommande aux Norvégiens alors même que le tarif et le design final ne sont pas connus

La version de série du concept EQ Generation est proposée en précommande aux Norvégiens alors même que le tarif et le design final ne sont pas connus

Bien que la version définitive du Mercedes EQC n’ait pas encore été dévoilée, la marque allemande vient d’ouvrir les réservations du futur SUV électrique en Norvège. Attendu pour 2019, il s’agit du premier modèle « zéro émission » de la future famille EQ de Mercedes.

 

Laboratoire mondial de la mobilité électrique

Présenté en septembre 2016 à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, le concept-car EQ Generation est la préfiguration du premier SUV électrique de la marque baptisé Mercedes EQC dans sa version de série et d’un format comparable au GLC. Assez proche de la version de production, le concept Mercedes EQ annonçait également l’arrivée de toute une gamme de voitures « zéro émission » au sein du catalogue du constructeur étoilé. Sa commercialisation ne devrait intervenir qu’à horizon 2019, mais selon le site DN.no, Mercedes a déjà ouvert les réservations en Norvège pour son tout premier modèle électrique. Un pays qui, rappelons-le, fait office de véritable laboratoire mondial de la mobilité à très faibles émissions en accueillant en primeur quasiment tous les lancements de nouveaux véhicules électriques et hybrides rechargeables sur le Vieux Continent.

Mercedes EQ Generation

Au prix d’une GLC haut de gamme 

Afin d’effectuer leurs précommandes, les premiers clients devront verser un acompte intégralement remboursable de 20.000 couronnes, soit l’équivalent d’un peu plus 2 100 euros. Une démarche similaire avait été entreprise il y a quelques mois par Audi concernant son e-tron Quattro. Quant au prix exact du véhicule à sa sortie, la firme de Stuttgart n’a encore rien précisé jusqu'ici, mais la version de série devrait être proposée au tarif d’un GLC haut de gamme qui avoisine les 60 000 euros. À ce prix, le véhicule devrait être animé par deux moteurs électriques installés sur chaque essieu délivrant une puissance totale de 408 chevaux et 700 Nm de couple. Alimenté par une batterie d’une capacité de 70 kWh, le futur EQC profitera d’une autonomie théorique de 500 km, soit environ 350 km en usage réel.

 

ELECTRIFICATION : au salon de Francfort, le groupe Daimler – maison-mère de Mercedes-Benz et Smart – a annoncé le lancement de 50 nouveaux véhicules électriques et hybrides rechargeables d’ici 2022. Une orientation stratégique très attendue, mais qui n’entraînera pas l’abandon des motorisations essence et diesel. Du moins, pas dans un avenir immédiat (lire notre article à ce sujet).

Galerie de photos