Mercedes-Benz : le SUV électrique pointe son nez

Publié le 06 février 2017 à 11h30 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Sous une carrosserie de GLC, le futur Mercedes EQ repose sur la nouvelle plateforme EVA dédiée à l’électrique

Sous une carrosserie de GLC, le futur Mercedes EQ repose sur la nouvelle plateforme EVA dédiée à l’électrique

Engagé dans une ambitieuse offensive sur le marché de la voiture électrique, le constructeur teste depuis peu son premier SUV « zéro émission ». Tandis que sa commercialisation interviendra fin 2018 au plus tôt, celui qui sera vraisemblablement baptisé Mercedes EQC devrait afficher un tarif de départ situé aux alentours de 60 000 euros.

 

Deux mulets en liberté

Après le concept-car, place aux mulets ! Dévoilée sous la forme d’un concept en octobre dernier au salon de Paris, la préfiguration du premier SUV électrique de la marque à l’étoile est entrée depuis peu dans une phase avancée de son développement. En témoignent les récentes photos espions prises en Scandinavie sur lesquelles on aperçoit deux mulets qui, sous leurs carrosseries de Mercedes GLC et GLC Coupé, cachent en réalité la toute nouvelle plateforme EVA (electric vehicle architecture) entièrement dédiée à la voiture électrique. Une base technique qui sera inaugurée par le Mercedes EQC commercialisé au plus tard courant 2019.

Mercedes EQ Generation 

Concurrent du Tesla Model Y

Si les caractéristiques techniques sont encore incertaines, le constructeur a récemment confié que le prix de son SUV électrique avoisinerait les 60 000 euros, soit celui d’un GLC suréquipé dont il reprendra les proportions. Un tarif qui positionnerait ce premier modèle d’une longue lignée face aux futurs BMW X3 eDrive et Tesla Model Y dont les lancements sont attendus après 2020. L’étude Mercedes EQ Generation dévoilée à Paris était animée par une double motorisation développant une puissance de 300 kW / 408 ch (un bloc moteur par essieu) alimentée par une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 79 kWh offrant une autonomie théorique de 500 km sur une seule charge.

Voiture électrique : Daimler dans les pas de Volkswagen 

10 MODELES : à l’horizon 2025, la firme de Stuttgart devrait compter pas moins de 10 modèles 100 % électriques à son catalogue. Rassemblés sous le nouveau label EQ, ces véhicules devront représenter 25 % de la production totale du constructeur à cette date.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.