Au royaume de l’électrique, Lucid Motors fait mieux que Tesla

Publié le 15 décembre 2016 à 13h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Plus puissante, moins chère et dotée d’une autonomie supérieure, la berline Air du californien Lucid Motors fait mieux que la référence Tesla Model S

Plus puissante, moins chère et dotée d’une autonomie supérieure, la berline Air du californien Lucid Motors fait mieux que la référence Tesla Model S

Le jeune constructeur californien vient de dévoiler son premier modèle électrique. Baptisée Air, la berline de Lucid Motors offre jusqu’à 600 km d’autonomie et un tarif « canon » de 100 000 dollars. Sa commercialisation interviendra fin 2018 aux Etats-Unis, à un rythme de 8 à 10 000 unités par an.

 

1 000 ch et un design futuriste

Précédemment connue sous le nom d’Atieva, la start-up Lucid Motors a présenté hier dans la baie de San Francisco son premier véhicule électrique. Prenant les traits d’une berline au style épuré et aux lignes tout à la fois originales et futuristes, la berline Air reçoit une batterie développant une capacité de 100 kWh et une puissance maximale de 735 kW / 1 000 ch. Une pile et une cavalerie qui offrent à ce modèle une autonomie de 480 km sur une seule charge ainsi que des accélérations et reprises parmi les meilleures du marché (2,5 s pour le 0 à 100 km/h).

En option, la Lucid Air peut recevoir une batterie de 135 kWh pour une autonomie de 600 km. Le tout accompagné de suspensions pneumatiques, d’un habitacle luxueux, de phares adaptatifs à diodes micro-lentilles ou encore d’un dispositif de conduite autonome grâce à des radars, lidars et caméras. A l’instar des modèles Tesla Motors, ceux du jeune constructeur né au cœur de la Silicon Valley seront commercialisés en ligne. Les premières commandes sont ouvertes contre un acompte de 2 500 dollars, les tarifs débutant aux environs de 100 000 dollars.

Un site d’assemblage en Arizona

Tout comme Tesla et ses versions de lancement Signature, Lucid a prévu 255 premiers exemplaires « Launch Edition » suréquipés et facturés 160 000 dollars l’unité. Moins chère qu’une Tesla Model S P100D coûtant la bagatelle de 148 100 euros en France, la Lucid Air offre davantage d’autonomie pour des performances équivalentes. En prime, la jeune société financée par l’investisseur chinois LeEco – également actionnaire de Faraday Future – a prévu d’injecter 700 millions de dollars dans une usine d’assemblage qui prend forme dans l’Etat américain d’Arizona.

ESSAI – Tesla Model S 90D : d'une redoutable efficacité

Le timing et les ambitions sont néanmoins bien en-deçà de ceux réalisés et affichés par la firme d’Elon Musk. Seuls les Etats-Unis semblent être concernés par le lancement prévu fin 2018 et, contrairement à Tesla, les volumes annoncés sont plus que modestes (8 000 à 10 000 unités par an). Reste que sur le marché de plus en plus disputé de la voiture électrique, l’arrivée de la firme basée à Menlo Park est une excellente nouvelle à l’heure où l’ensemble des constructeurs premium prévoient de commercialiser de nombreux modèles à batteries entre 2018 et 2025.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.