Lilium Jet : un nouvel entrant dans la course à la voiture volante

Publié le 05 mai 2017 à 06h00 | La rédaction | 2 minutes

En Allemagne, la société Lilium Aviation teste un prototype d’avion électrique dont la version de série sera dotée de 5 places

En Allemagne, la société Lilium Aviation teste un prototype d’avion électrique dont la version de série sera dotée de 5 places

La société allemande Lilium Aviation vient d’accomplir avec succès le vol inaugural de son prototype d’avion électrique, un aéronef à décollage et atterrissage verticaux baptisé du nom de Lilium Jet. C’est sous les cieux de Munich que les premiers essais ont eu lieu.

 

Design futuriste, performances alléchantes

Si son design futuriste semble tout droit sorti d’un film de science-fiction, ses performances, elles, sont bel et bien réelles. Equipé de 36 moteurs électriques, dont 24 sont disposés sur le bord arrière des deux ailes, le Lilium Jet est capable de voler jusqu’à 300 km/h avec une autonomie annoncée de 300 km. Le biplace électrique allemand développe par ailleurs 320 kW, ce qui le rapproche davantage d’un hélicoptère en termes de puissance que d’un aéronef classique. Les autres moteurs de l’engin sont quant à eux montés sur des supports pivotants, à l’avant, de part et d’autre du nez.

Pour réussir son décollage, le Lilium Jet oriente ses moteurs vers le sol pour créer une importante poussée verticale. Ces derniers reprennent une position horizontale une fois l’avion en l’air. Côté sécurité, les ingénieurs de Lilium Aviation indiquent que le système de propulsion de leur puissant aéronef fonctionne avec des composants indépendants, une caractéristique qui permettrait, toujours selon les techniciens, à celui-ci d’atterrir sans difficulté particulière, même dans le cas où quelques-uns de ses moteurs tomberaient accidentellement en panne.


 

Course à la « voiture volante »

Lilium Aviation travaille sur une version cinq places du Lilium Jet qui héritera des principaux traits du biplace actuel : écologique et silencieux. Plusieurs compagnies de taxi se seraient déjà montrées particulièrement intéressées par l’innovation de la firme allemande. Toutefois, cette dernière n’a pas encore donné des détails précis sur la date de commercialisation de son invention. Elle a néanmoins indiqué que la version finale de l’aéronef devrait bénéficier d’un système de pilotage automatique.

Avion électrique : un Paris-Londres bientôt en mode « zéro émission » ?

Récemment, plusieurs concepts plus ou moins analogues à celui de Lilium Aviation ont vu le jour. E-Hang, un fabricant chinois, mais aussi le Néerlandais PAL-V, le Slovaque AeroMobil, et l’Européen Airbus : ces compagnies, aussi différentes les unes des autres, veulent toutes occuper les premières places dans cette course à la « voiture volante » qui s’annonce passionnante.