Lamborghini Urus : une technologie hybride issue de la Porsche Panamera

Publié le 09 juin 2017 à 13h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Premier SUV du constructeur italien, le Lamborghini Urus héritera du groupe hybride rechargeable de la Porsche Panamera Turbo S E Hybrid

Premier SUV du constructeur italien, le Lamborghini Urus héritera du groupe hybride rechargeable de la Porsche Panamera Turbo S E Hybrid

Près de six ans après la présentation du concept au salon de Pékin, la version de série du Lamborghini Urus devrait enfin voir le jour dès l’an prochain. À sa sortie, le SUV devrait profiter de deux versions, la première animée par un V8 biturbo, la seconde par un système hybride rechargeable.

 

Commercialisé en Europe dès 2018 

Préfiguration du futur modèle de SUV de la marque au taureau, le concept Lamborghini Urus a été dévoilé en avril 2012 au Salon automobile de Pékin avec un V8 essence combinée à un bloc électrique. La version de série devrait débarquer en Europe au deuxième trimestre 2018 puis aux États-Unis le trimestre suivant. Assez proche de l’étude de style, ce SUV-coupé devrait donc reprendre les mêmes caractéristiques physiques que ce dernier dont la modeste garde au sol, la lunette arrière horizontale surmontée par un becquet, les optiques avant effilés et ainsi que les surfaces vitrées réduites. Le SUV devrait également garder le même gabarit que le concept long de  4,99 m et haut de 1,66 m (découvrez aussi Lamborghini : une supercar électrique en développement).

Lamborghini Urus 

Deux variantes disponibles 

Côté motorisation, Stephano Domenicali, le patron de Lamborghini, a confirmé que deux versions cohabiteraient à son lancement : l’une thermique et l’autre hybride rechargeable. Basée sur la même plateforme que la Bentley Bentayaga et l’Audi Q7, le Lamborghini Urus sera animé par un moteur à combustion interne V8 biturbo d’une puissance de 650 chevaux, soit 42 chevaux de plus que la Bentayaga. Quant à la variante hybride rechargeable qui sera commercialisée un peu plus tard, elle devrait être équipée de la même technologie essence-électrique que la Porsche Panamera Turbo S E Hybrid, soit un V8 biturbo 4,0 l couplé à un moteur électrique d’une puissance totale de 680 chevaux pour un couple maximal de 850 Nm. Selon M. Domenicali, la marque envisage de produire 1 000 unités pour l’année 2018, puis passera à 3 500 unités annuelles dès l’année suivante pour un prix avoisinant les 200 000 euros (lire également Lamborghini Asterion : le taureau hybride aux 910 ch).

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.