Kia Stonic : en attendant l’électrique, le crossover concurrencera le Captur

Publié le 08 juin 2017 à 13h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Lancé d’ici la fin 2017, le nouveau crossover urbain adoptera l’année suivante la chaîne de traction électrique du cousin Hyundai Kona

Lancé d’ici la fin 2017, le nouveau crossover urbain adoptera l’année suivante la chaîne de traction électrique du cousin Hyundai Kona

Dernier-né de la gamme du constructeur sud-coréen, le Kia Stonic sera dévoilé au grand public lors du prochain salon de Francfort. Le crossover compact s’attaque au Renault Captur et devrait adopter la chaîne de traction électrique du cousin Hyundai Kona. Autonomie de 390 km et commercialisation attendue à l’automne 2018 font partie des réjouissances.

 

Cousin européen du Hyundai Kona

Après avoir révélé les premiers teasers du Hyundai Kona, le cinquième groupe automobile mondial vient de dévoiler les premiers croquis du cousin Kia Stonic. Petit-frère du Sportage, le SUV urbain viendra renforcer le Kia Soul d’ici la fin de l’année après une présentation au grand public en septembre prochain à Francfort. Si la marque sœur de Hyundai n’a communiqué que peu de détails sur son futur modèle, les croquis confirment un design plus conventionnel que celui affiché par le futur Kona, une calandre façon « Tiger Nose » et des optiques plus étirés que ceux installés sur les modèles actuels.

Kia Stonic 

Version électrique d’une autonomie de 390 km

Plateforme commune oblige, le Kia Stonic – contraction de « Speedy » et « Tonic » – devrait adopter la chaîne de traction électrique du crossover Hyundai à l’automne 2018. A savoir une batterie d’une capacité minimale de 63 kWh – vs 27 kWh sur l’actuelle Hyundai IONIQ – offrant une autonomie réelle de 390 km sur une seule charge (lire Hyundai : son futur SUV électrique offrira une autonomie de 390 km). Les deux SUV concurrenceront les Renault Captur, Peugeot 2008 et Nissan Juke, les deux derniers étant par ailleurs attendus dans des déclinaisons électriques à l’horizon 2020. En attendant les images réelles du véhicule, les clients à la recherche d’un crossover électrique pourront toujours opter pour le Kia Soul EV qui bénéficie depuis peu d’une nouvelle batterie de 30 kWh (lire Kia Soul EV 2017 : autonomie et tarifs en hausse).

 

26 NOUVEAUTES : d’ici la fin de la décennie, le groupe Hyundai Kia lancera pas moins de 26 nouveaux véhicules hybrides, hybrides rechargeables, électriques ou à hydrogène.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.