Selon son PDG, Volkswagen doit s’inspirer de la réussite de Tesla

Publié le 24 août 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Selon le Président de Volkswagen, le constructeur californien est un exemple à suivre pour réussir sur le marché de la voiture électrique

Selon le Président de Volkswagen, le constructeur californien est un exemple à suivre pour réussir sur le marché de la voiture électrique

Interrogé par le magazine « Inside », Herbert Diess, le PDG de Volkswagen, a récemment déclaré que Tesla était une source d’inspiration pour son groupe. Durant son entretien, il a également réaffirmé l’ambition du constructeur d’être parmi les leaders mondiaux dans le domaine des véhicules électriques.

 

Tesla, une source d’inspiration pour Volkswagen

Tesla est une source d’inspiration pour le premier constructeur mondial, l’Allemand Volkswagen, selon les dires de son Président du Directoire, Herbert Diess. Récemment interrogé par « Inside », celui-ci a affirmé que Tesla appartenait à la catégorie des compétiteurs qui ont des capacités « que nous n’avons pas ». Avant d’ajouter : « Nous nous comparons à Tesla de façon très délibérée ».

D’après le responsable de la marque allemande, l’un des atouts actuels de Tesla face à Volkswagen est le nombre élevé d’ingénieurs informatiques qui travaillent pour le compte du constructeur américain. Selon M. Diess, près de la moitié des ingénieurs de la firme californienne sont des experts en logiciels. Chez Volkswagen, la proportion des employés qui ont une spécialisation dans le domaine du software et de l’informatique serait beaucoup plus faible, toujours selon le responsable.

Parmi les autres points forts qu’il perçoit chez son concurrent américain, Herbert Diess mentionne la qualité des moteurs électriques. Il considère aussi que la technologie de conduite autonome et le réseau de bornes de recharge ultra-rapide de Tesla (Superchargers) font actuellement partie des meilleurs du marché. Le PDG de Volkswagen s’est par ailleurs montré admiratif concernant la nouvelle approche de distribution des véhicules adoptée par la firme de Palo Alto, approche qui fait volontairement fi des réseaux traditionnels de concessionnaires.

Volkswagen I.D. 

Objectif de Volkswagen : rattraper puis dépasser ses concurrents

Jusqu’à présent, Tesla plafonne à moins de 100 000 ventes annuelles quand le Konzern écoule plus de 10 millions de véhicules dans le monde, soit un rapport de plus de 100 entre les deux constructeurs rivaux. Mais avec l’arrivée de la Model 3, la première voiture électrique de grande série de l’Américain, qui semble promise à un beau succès commercial, la hiérarchie en termes de vente devrait progressivement se resserrer. La Volkswagen I.D. de série – berline compacte électrique dévoilée sous la forme d’un concept à Paris en 2016 – qui est censée rivaliser avec la Model 3, ne devrait par ailleurs débarquer sur les routes qu’en 2020.

En citant Tesla comme l’une de leurs références actuelles, les dirigeants de Volkswagen semblent plus que jamais décidés à prendre à bras le corps le tournant de l’électrification. « Notre objectif, conclut M. Diess, est d’utiliser nos capacités non seulement pour rattraper notre retard, mais même pour dépasser nos concurrents » (pour aller plus loin, lire notre article Voiture électrique : Renault considère Tesla comme un allié).

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.