Ikea : plus de bornes de recharge et électrification massive

Publié le 02 octobre 2017 à 11h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Membre fondateur de la coalition EV100, la firme suédoise s’apprête à électrifier l’ensemble de sa flotte répartie sur 355 sites et 30 pays

Membre fondateur de la coalition EV100, la firme suédoise s’apprête à électrifier l’ensemble de sa flotte répartie sur 355 sites et 30 pays

Pionnier dans l’installation de bornes de recharge rapide à destination de ses clients, l’entreprise suédoise ambitionne de convertir au véhicule électrique l’intégralité de son parc automobile mondial. Un défi qui s’accompagnera également d’actions de sensibilisation à destination des employés, des clients et des partenaires livreurs.

 

Pionnier de la charge rapide en France

En France, la plus célèbre marque de distribution spécialisée dans l’ameublement s’est lancée très tôt dans la mobilité électrique, soutenue par Nissan. Financées par le constructeur, des bornes de recharge rapide offrant aux conducteurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables la possibilité de faire en moins de 30 minutes le plein d’énergie ont poussé sur l’ensemble des parkings des magasins de l’enseigne. Un partenariat qui s’est accompagné de multiples opérations de sensibilisation à la voiture électrique. Pionnier, Ikea l’est tout autant aux Etats-Unis où des démarches similaires ont été entreprises, notamment avec l’installation de bornes semi-accélérées.

Ikea 

355 magasins et sièges dans le monde

Des actions qui seront très prochainement renforcées par la volonté de l’entreprise suédoise de convertir l’intégralité de sa flotte à l’électrique. Répartis sur 355 sites dans 30 pays, les magasins et sièges assureront aussi le déploiement de nouvelles stations de charge, à la fois à destination des clients et des employés. Dans une interview accordée récemment au quotidien danois Dagens Nyheter, la directrice du développement durable de l’entreprise a confié que les partenaires qui assurent la livraison à domicile seront également concernés par cette révolution « zéro émission », sans évoquer toutefois un calendrier précis.

 

LeasePlan, Unilever, Vattenfall, …

Au contraire d’Unilever ou de LeasePlan, membres fondateurs de la coalition EV100 dont l’objectif est de montrer l’exemple en matière d’électrification des flottes (lire notre article à ce sujet). Pour le géant de l’agroalimentaire, l’ensemble de ses quelque 13 000 véhicules sera remplacé par des modèles 100 % électriques ou hybrides d’ici 2030. En 2020 puis 2025, 25 % puis 50 % du parc sera converti. Quant au loueur LeasePlan, la totalité de ses collaborateurs dans le monde rouleront en mode « zéro émission » à compter de 2021. Une initiative initiée début 2017 par l’énergéticien Vattenfall dont l’ambition est d’électrifier dans les 5 ans ses 3 500 véhicules utilitaires et particuliers

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.