Voiture à hydrogène : Hyundai présentera la relève à Genève

Publié le 05 janvier 2017 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Présenté il y a 3 ans au salon de Genève, le concept Intrado pourrait préfigurer la prochaine génération de modèles à hydrogène de Hyundai

Présenté il y a 3 ans au salon de Genève, le concept Intrado pourrait préfigurer la prochaine génération de modèles à hydrogène de Hyundai

Premier constructeur à avoir commercialisé en série un véhicule à hydrogène, Hyundai présentera en mars prochain lors du salon de Genève la seconde génération de son Tucson Fuel Cell. Préfiguration du SUV qui sera commercialisé en 2018, le concept-car reposera sur une plateforme inédite et offrira une autonomie de 650 km sur un seul plein.

 

Concept-car à Genève

Pionnier sur le marché des véhicules électriques dopés à l’hydrogène, le constructeur de Séoul poursuit ses efforts face à l’arrivée de nouveaux entrants parmi lesquels les berlines Toyota Mirai et Honda Clarity ainsi que le Mercedes GLC Fuel Cell. Le crossover Hyundai ix35 FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle), ancienne appellation européenne de l’actuel Tucson, aura donc droit à une nouvelle mouture. Sans surprise, celle-ci prendra la forme d’un SUV mais reposera cette fois-ci sur une toute nouvelle plateforme permettant de mieux intégrer l’ensemble de la chaîne de traction composée du bloc électrique, de la pile à combustible et des deux réservoirs contenant du dihydrogène sous pression.

Hyundai Tucson FCEV 

Une autonomie de 650 km

Le nouveau modèle aura droit à un concept-car dont le voile sera levé lors du prochain salon de Genève. Une information relayée au CES de Las Vegas en marge de la présentation de la berline Hyundai IONIQ à conduite autonome (lire notre premier essai) par le Vice-Président du groupe, Seung Ho Hwang. Selon nos confrères britanniques du site Auto Express, le futur SUV à hydrogène bénéficiera d’une autonomie réelle de 650 km – contre 450 km actuellement –, une prouesse obtenue notamment grâce à l’allégement de la structure et à une chaîne de traction plus efficiente.

Essai Hyundai ix35 hydrogène : l’électrique avec 500 km d’autonomie 

Plus léger et moins cher

Plus efficient, plus léger et offrant davantage d’autonomie, le second modèle à hydrogène de Hyundai sera également moins cher que l’actuelle génération. Pour rappel, le ix35 FCEV pèse 1 830 kg et est commercialisé en France à un tarif de 60 000 euros, bonus de 6 000 euros déduit. Déjà intégré à la flotte de taxis parisiens STEP ou au service d’autopartage berlinois BeeZero, le ix35 a pour principal avantage d’offrir une autonomie étendue, un plein réalisé en moins de 5 minutes sur une station publique et zéro émission polluante en fonctionnement. Reste à produire le précieux carburant de façon moins énergivore et à déployer une véritable infrastructure de distribution.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.