Hyundai IONIQ : 1 000 dollars de remise à tous les propriétaires de Toyota Prius !

Publié le 20 septembre 2017 à 15h00 | La rédaction | 3 minutes

Pour doper les ventes de sa berline hybride IONIQ, le sud-coréen propose à tous les propriétaires de Prius un bonus de 1 000 dollars

Pour doper les ventes de sa berline hybride IONIQ, le sud-coréen propose à tous les propriétaires de Prius un bonus de 1 000 dollars

Afin d’inciter les propriétaires de Toyota Prius à basculer vers sa berline IONIQ, Hyundai offre un bonus de 1 000 dollars aux propriétaires américains de toutes les versions de Prius. Une offre valable seulement jusqu’au 2 octobre prochain.

 

Une concurrente de taille

Produite depuis près de vingt ans, la Toyota Prius en est déjà à sa quatrième génération. Depuis 1997, elle a été vendue à plus de 6 millions d’exemplaires, lui valant le titre de voiture hybride la plus vendue au monde. De nombreux constructeurs à l’image de Honda avec l’Insight et la Civic Hybrid, ont voulu ou du moins tenté de contrer cette domination … en vain. Toutefois, depuis le lancement fin 2016 de la Hyundai IONIQ hybride, la berline compacte de Nagoya a enfin trouvé un adversaire à sa mesure. La nouvelle sud-coréenne constitue en effet une concurrente sérieuse. Très sérieuse même puisque sur ces six derniers mois, Hyundai offre des avantages sous la forme de remises. Une politique assez inhabituelle pour le sud-coréen qui calque sa stratégie sur celle de Toyota dont la Prius est connue pour ses offres promotionnelles. Dernier exemple en date, Hyundai offre jusqu'au 2 octobre un bonus de 1 000 dollars à tout propriétaire de tout type de Toyota Prius voulant basculer vers sa berline IONIQ.

Hyundai IONIQ Hybrid 

Caractéristiques techniques

Animée par un système hybride combinant un bloc thermique 1,6 l de 105 ch et un moteur électrique de 43,5 ch pour une puissance cumulée de 141 ch (265 Nm), l’Hyundai IONIQ Hybrid consomme moins de 5,5 l /100 km sur voie rapide (110 km/h). Cette consommation baisse légèrement en ville et atteint les 4 l/100 km. De son côté, la Toyota Prius est équipée d’un moteur 4 cylindres 1,8 l de 98 chevaux couplé à un bloc électrique de 72 chevaux pour une puissance cumulée de 122 ch. Au niveau consommation, la première génération de Prius produite en 1997 annonçait une moyenne de 5,1 litres aux 100 km alors que la quatrième génération revendique 3 l/100 km, soit une baisse de près de 40 %. En Europe, la Toyota Prius IV est homologuée à 70 g de CO2 / km tandis que l’IONIQ émet 79 g/km. Des émissions qui n’ont plus d’incidence sur le budget des particuliers, le bonus « écologique » pour les hybrides ayant disparu en 2017.

 

TRIO ELECTRIFIE : proposée en 3 déclinaisons – électrique, hybride et hybride rechargeable – la berline sud-coréenne est animée par un moteur de 88 kW (120 chevaux) et offre jusqu’à 295 Nm de couple dans sa variante « zéro émission ». Alimentée par une batterie à technologie lithium-ion polymère de 28 kWh, elle dispose d’un rayon d’action d’environ 200 km en conditions réelles d’utilisation.

Galerie de photos