Au Canada, la start-up Havelaar présente son premier pickup électrique

Publié le 02 juin 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Deux ans avant Tesla, la start-up canadienne Havelaar vient de présenter son pickup électrique offrant une autonomie de 300 km sur une seule charge

Deux ans avant Tesla, la start-up canadienne Havelaar vient de présenter son pickup électrique offrant une autonomie de 300 km sur une seule charge

La start-up canadienne Havelaar vient de dévoiler un concept de camionnette entièrement électrique au salon EMC à Markham (Ontario). Baptisé Bison E-Pickup, il s’agit du premier pickup électrique à avoir été conçu et testé au Canada.

 

Premier pickup électrique construit au Canada 

Encore peu investi par les constructeurs automobiles, le segment des « camionnettes » électriques connaît actuellement des nouveautés assez inattendues.  Après l’annonce de Tesla à vouloir se lancer dans la construction d’un pickup 100 % électrique et de Workhorse concernant la commercialisation de son W-15 hybride rechargeable, Havelaar Canada a dévoilé mardi dernier son modèle de pickup électrique Bison E-Pickup à Markam, en Ontario. Premier véhicule du genre à être construit au pays à la feuille d’érable, l’E-Pickup a été conçu pour s’adapter aux conditions météorologiques difficiles et aux terrains accidentés du Grand Nord. Grâce à son châssis en acier renforcé de fibre de carbone, ses capacités tout-terrain lui permettent un démarrage en côte à 54 % et une montée sur élévation à 21 % à pleine charge.

Pickup électrique 

Traction intégrale et autonomie de 300 km

Le Bison E-Pickup est animé par une chaîne de traction électrique à double motorisation et traction intégrale avec une unité de batterie (capacité non dévoilée) lui offrant une autonomie maximale d’environ 300 km en une seule charge. Conçu en partenariat avec le Centre de recherche Havelaar Electric Vehicle de l'Université de Toronto (UTHEV), la start-up mise également sur la conduite autonome, la gestion intelligente de l’énergie stockée dans les batteries, le confort, la sécurité et la durée de vie du véhicule. Il se démarque également par son design audacieux « arborant un parement et un profil angulaires. Avec des surplombs courts et des pneus poussés vers les coins, sa silhouette dénote stabilité et confiance pour assurer des angles d'attaque favorables » selon un communiqué publié par la marque. Une façon de faire patienter le marché avant l’annonce d’un tarif et d’une date de mise en production.

 

TESLA : voiture la plus vendue aux Etats-Unis l’an passé, le pickup Ford F-150 sera concurrencer d’ici 3 ans par un modèle équivalent développé par le constructeur californien dont le prototype devrait être dévoilé courant 2019 (lire notre article Tesla : son pickup électrique au défi du Ford F-150).

Galerie de photos