Voiture électrique : Volkswagen double ses investissements à 20 milliards d’euros

Publié le 12 septembre 2017 à 19h00 | La rédaction | 2 minutes

Dans sa course à la voiture électrique, le groupe Volkswagen va doubler ses investissements et lancer 80 nouveaux modèles « zéro émission » d’ici 2025

Dans sa course à la voiture électrique, le groupe Volkswagen va doubler ses investissements et lancer 80 nouveaux modèles « zéro émission » d’ici 2025

Volkswagen va doubler ses investissements dans les voitures électriques pour les porter à plus de 20 milliards d‘euros d‘ici 2030. Au moins quatre usines de type « Gigafactory » seront nécessaires pour alimenter les futures flottes électriques de la marque.

 

20 milliards d’euros d’investissement d’ici 2030

20 milliards d’euros. C’est le montant que le groupe Volkswagen compte investir d’ici 2030 dans le secteur de la mobilité électrique avec l’ambition affichée de ne pas laisser la moindre avance à Tesla, son concurrent américain leader actuel du marché, et à ses rivaux germaniques, Daimler et BMW.

80 nouveaux modèles électriques seront ainsi lancés d’ici 2025, a annoncé le constructeur dans un récent communiqué. Un chiffre nettement révisé à la hausse par rapport à la trentaine de nouveaux modèles qui était initialement prévue. A l’horizon 2030, le groupe dit vouloir aussi proposer une version hybride rechargeable ou tout-électrique à chacun de ses modèles.

« Une société comme Volkswagen doit montrer la voie et non pas suivre », a déclaré Matthias Müller, le président du directoire de VW à la presse, à la veille de l’ouverture du salon automobile de Francfort (12 au 24 septembre). Avant d’ajouter : « Nous préparons le terrain à la percée finale de l’e-mobilité. »

Volkswagen électrique 

Au moins 4 Gigafactory pour alimenter les futurs véhicules

M. Müller a par ailleurs tenu à préciser que sa société n’avait pas besoin de vendre des actifs pour financer son offensive dans l’électrique. Toutefois, il a prévenu que Volkswagen aura besoin d’au moins quatre méga-usines de type « Gigafactory » pour alimenter en batteries ses futures flottes de véhicules électriques. Pour mémoire, la capacité de production de batteries d’une « Gigafactory » est d’environ 35 gigawatt-heure (GWh) par an.

« Afin de répondre à cette exigence énorme, un processus d’appel d’offres a été lancé en ce qui concerne les partenariats stratégiques à long terme en Chine, en Europe et en Amérique du Nord », a par ailleurs souligné le constructeur de Wolfsburg.

Un programme d’approvisionnement en matériels et en équipements présenté comme le plus important de l’histoire automobile et qui devrait générer un volume de commandes d’une valeur de plus 50 milliards d’euros.

« La transformation de notre industrie est imparable. Et nous allons mener cette transformation » a prévenu Matthias Müller. Un avertissement qui s’adresse aux sceptiques, encore nombreux, et pour qui les diverses annonces d’investissement de ces derniers mois en faveur de la mobilité électrique demeurent au stade des déclarations d’intention.