Panoz Racing GT-EV : un prototype électrique aux 24 Heures du Mans 2018 ?

Publié le 20 juin 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Dès 2018, le prototype électrique Panoz Racing GT-EV de Green4U devrait participer aux 24 Heures du Mans grâce à un système de batteries interchangeables

Dès 2018, le prototype électrique Panoz Racing GT-EV de Green4U devrait participer aux 24 Heures du Mans grâce à un système de batteries interchangeables

Après les prototypes à motorisation hybride, les 24 Heures du Mans pourraient également accueillir un véhicule 100 % électrique et ce dès l’an prochain. L’entrepreneur américain Don Panoz vient d’ailleurs de présenter sur le circuit sarthois un prototype baptisé Green4U Panoz Racing GT-EV.

 

Après l’hybride, place à l’électrique

Figure emblématique des 24 heures du Mans, Don Panoz, patron de DeltaWing et de la marque éponyme Panoz, a créé Green4U en 2016, une entreprise spécialisée dans la conception de technologies pour véhicules électriques. Prenant le contrôle de Panoz Racing, la division sportive de Panoz et de DeltaWing, la société a développé un projet ambitieux de véhicule sportif 100 % électrique en vue de participer aux prochaines 24 Heures du Mans, la Green4U Panoz Racing GT-EV. Un prototype du modèle a d’ailleurs déjà été présenté jeudi dernier par l’entreprise deux jours avant le lancement de l’édition 2017 de la mythique course d’endurance.

 « Nous lançons ce projet au Mans en raison de l'histoire légendaire de cette course, où les concurrents les plus exceptionnels, les plus ambitieux et les plus tenaces ont toujours repoussé les limites du sport automobile et de l'automobile, » affirme Don Panoz. « Nous avons repoussé les limites avec la Sparky – la Panoz Q9 GTR-1 Hybrid de 1998 – et la DeltaWing au Mans, et nous allons faire la même chose avec la GT-EV 100% électrique. »

 

Système de batteries interchangeables

Selon le PDG et cofondateur de Green4U, Jack Perkiwski, la GT-EV pourrait trouver sa place dans le garage n°56 dédié aux technologies innovantes. « Le développement d'une voiture de course électrique qui peut se mesurer aux meilleures voitures de course propulsées par un moteur thermique place Green4U à l'avant-garde de la technologie électrique » ajoute-t-il. Animé par un système à traction intégrale à deux moteurs, dont un alimentant le train avant et l’autre l’essieu arrière, le Green4U Panoz Racing GT-EV développe une puissance de 400 kW / 540 ch à 450 kW / 610 ch et offre une vitesse de pointe de 280 à 290 km/h.

Elle sera dotée d’un système de batteries interchangeables d’une autonomie oscillant entre 145 et 180 km, soit l'équivalent d'une dizaine de tours sur le Mans. Des accumulateurs qui seront échangés pendant les arrêts aux stands. Pour rappel, les prototypes LMP2 de Porsche et Toyota doivent s’arrêter tous les 12-13 tours pour faire le plein de carburant (pour aller plus loin, lire 24 Heures du Mans : une technologie hybride à fiabiliser).

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.