Voiture électrique : la France compte plus de 16 800 bornes de recharge

Publié le 17 juillet 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Avec 16 800 bornes de recharge publique, la France compte désormais plus de points de ravitaillement électrique que de stations-services

Avec 16 800 bornes de recharge publique, la France compte désormais plus de points de ravitaillement électrique que de stations-services

Avec 16 800 bornes de recharge publique opérationnelles en France, les conducteurs de véhicules électriques disposent d’un nombre supérieur de points de ravitaillement que leurs homologues au volant de modèles diesel ou essence. Dans cette nouvelle infrastructure, plus de 800 unités sont des bornes rapides offrant un temps de charge oscillant entre 30 et 60 mn.

 

Le nombre de stations-services divisé par 3 ans en 30 ans

C’est officiel : la France compte désormais davantage de bornes de recharge publique que de stations-services. Avec moins de 11 200 unités ouvertes à fin 2016, le nombre de stations délivrant du carburant fossile a été divisé par trois en 30 ans. La faute à des mises aux normes coûteuses mais surtout à la progression des autonomies des véhicules thermiques. Symbolique, le cap des 11 200 bornes de recharge a été passé il y a plus d’un an déjà. Mais à l’occasion de la récente annonce de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, de mettre fin à la vente de véhicules diesel et essence à l’horizon 2040, la PME nordiste DBT CEV a saisi l’opportunité pour communiquer sur l’actualité du réseau de charge électrique hexagonal (lire par ailleurs Automobile : en 2040, la France se fixe comme objectif d’interdire l’essence et le diesel).

 

16 800 bornes de recharge dans l’espace public …

Au 1er juillet 2017, le GIREVE (Groupement pour l'Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules) recensait 16 800 bornes de recharge installées dans l’espace public. Lente (2,3 kW), normale (3 kW), semi-accélérée (7 ou 11 kW), accélérée (22 kW) ou rapide (43 à 50 kW), l’infrastructure électrique française poursuit sa croissance. Rares sont les départements ou régions à ne pas avoir lancé leurs projets et fait appel à l’aide financière de l’Etat. Premier fabricant de bornes de recharge rapide en Europe – 2 100 unités déployées essentiellement via le partenariat avec Nissan –, DBT CEV précise avoir comptabilisé 800 bornes rapides en France. Installées sur les parkings des centres commerciaux (Auchan, Ikea, Cora, …) ainsi que les stations-services (Avia, BP Delek, Total, …), ces infrastructures ont été rejointes en 2016 par le réseau autoroutier CORRI-DOOR.

 

… dont 800 bornes de recharge rapide

Financé à part égale par l’Union européenne et un consortium piloté par l’énergéticien EDF – comptant notamment BMW, Volkswagen et Renault Nissan –, le réseau CORRI-DOOR rassemble plus de 200 bornes de recharge rapide sur les aires des principaux axes autoroutiers du pays. Accessible avec ou sans abonnement (lire le détail des tarifs), le réseau permet à tout propriétaire de véhicules électriques et hybrides rechargeables acceptant la charge rapide de recouvrir 80 % de l’autonomie en 30 minutes – Citroën C-Zero, Mitsubishi Outlander PHEV, Nissan LEAF, Renault ZOE de première génération – ou en 1 heure sur la nouvelle Renault ZOE Z.E. 40 et la future Opel Ampera-e. Un réseau qui, avec la venue des véhicules électriques à autonomie étendue (300 km et plus), montera progressivement en puissance pour atteindre 150 kW en crête (contre 50 kW actuellement) afin de toujours offrir un temps de charge réduit (30 mn).

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.