Team Edison : la "task force" de Ford dédiée aux véhicules électriques

Publié le 17 octobre 2017 à 09h00 | La rédaction | 3 minutes

Le constructeur américain va créer en interne une équipe dédiée au développement de nouveaux véhicules à très faibles émissions polluantes

Le constructeur américain va créer en interne une équipe dédiée au développement de nouveaux véhicules à très faibles émissions polluantes

Ford va créer une nouvelle équipe en interne pour accélérer son programme de véhicules électriques. Baptisée « Team Edison », cette structure aura l’entière responsabilité de développer les futurs modèles « zéro émission » du constructeur.

 

13 nouveaux modèles à faibles émissions dans les 5 ans

Ford a annoncé il y a quelques jours qu'il augmenterait son offre de véhicules électriques à batteries (BEV) au-delà du modèle de crossover à large autonomie qu'il envisage de lancer d'ici 2020. Dans cette perspective, le constructeur américain envisage de mettre sur pied une nouvelle équipe en interne, baptisée « Team Edison », qui sera entièrement dédiée au développement de sa future gamme vertueuse. « Nous pensons qu’il est important d’avoir une équipe multifonctionnelle qui travaillera sur tous les aspects, allant du plan stratégique à l’implantation puis au marketing », a déclaré Sherif Marakby, vice-président de la division véhicules autonomes et électriques du groupe américain. Ce dernier a également indiqué que Ford était sur la bonne voie pour lancer 13 nouveaux véhicules électrifiés au cours des cinq prochaines années, parmi lesquels un F-150 hybride, une Mustang hybride, et un Transit Custom hybride rechargeable (lire notre article détaillé).

Ford Transit Hybrid 

Des collaborations pour accélérer la mise sur le marché

Toujours selon M. Marakby, la mise en place de la « Team Edison » doit permettre à Ford, outre d’élargir son offre de BEV, de « réagir rapidement et de penser grand ». C’est cette équipe qui aura seule la responsabilité de « définir la stratégie », pointe-t-il. Le deuxième constructeur américain n’exclut cependant pas de mettre en place des partenariats pour accélérer la mise sur le marché de ses modèles électriques. Au mois d’août, il a ainsi annoncé qu'il formerait une coentreprise avec le constructeur automobile Anhui Zotye Automobile Co. pour développer des voitures « zéro émission » à faible coût pour le marché chinois. Le groupe a aussi annoncé qu'il envisageait la possibilité d’une alliance stratégique avec le groupe indien Mahindra. Plus récemment, Ford a annoncé la signature d’un partenariat avec le spécialiste du VTC Lyft pour développer des voitures autonomes et connectés.

 

Plus de 4,5 milliards de dollars sur 5 ans consacrés à la R&D

En plus du plan de 4,5 milliards de dollars sur cinq ans prévu initialement, 500 millions de dollars supplémentaires par an seront consacrés par la firme à l’ovale bleue à la R&D électrique. « Lorsque vous êtes une entreprise avec une histoire aussi importante que celle de Ford, une entreprise qui a su multiplier les succès durant des décennies, la décision de changer n'est jamais facile, que ce soit sur le plan culturel ou opérationnel », a confié Jim Hackett, le numéro 1 de Ford. Avant d’ajouter : « Nous devons cependant accepter l’idée que nos succès passés ne constituent pas forcément un gage de réussite pour l’avenir ».