En Europe, Ford stoppe la vente de la Focus Electric

Publié le 14 avril 2017 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Les ventes décevantes de la compacte électrique ont contraint Ford à stopper sa production européenne

Les ventes décevantes de la compacte électrique ont contraint Ford à stopper sa production européenne

Trois ans et demi après la mise en production de la Ford Focus électrique, le constructeur américain se voit être contraint de stopper sa commercialisation le marché européen. À la place, la firme préfère se concentrer sur la technologie hybride rechargeable.

 

Trop faibles volumes de vente

Mise en production au second semestre 2013 dans l’usine de Saarlouis (Allemagne), la Ford Focus électrique n’a pas su séduire le marché européen et vient de contraindre la marque à stopper sa commercialisation sur le Vieux Continent. S’exprimant aux journalistes lors d’une conférence au début de ce mois, Graham Hoare, chef de l’évaluation globale des véhicules Ford, a affirmé que « les volumes des ventes ne sont pas assez fort » pour continuer la production. En effet, malgré l’installation récente d’une nouvelle batterie Lithium-Ion d’une capacité de 33,5 kWh destinée à augmenter l’autonomie de 160 km à 225 km, Ford n’a réussi à vendre sur le sol européen que 61 exemplaires de Focus Electric l’an passé, soit 9 de moins par rapport à 2015. La faute à une absence d’accompagnement du réseau et de budget promotionnel. Aux Etats-Unis, la firme à l’ovale bleu à écouler 900 unités en 2016 et 700 au cours du seul premier trimestre 2017.

Ford Focus Electric 

Priorité à l’hybride rechargeable

Avec des villes comme Oslo ou Paris qui souhaitent interdire le diesel, cet échec incite le constructeur américain à réévaluer sa stratégie de conquête du marché européen. Pour les dirigeants de la marque, le segment des voitures hybrides qui combine moteurs à combustion interne et moteurs électriques est plus prometteur que celui des véhicules entièrement électriques. Ford va donc expérimenter sur deux ans une déclinaison essence électrique de son utilitaire Transit Custom dans la ville de Londres avant une mise production dans son usine turque à l’horizon 2019. Plus globalement, la marque maintient son intention de lancer 13 nouveaux véhicules électriques/hybrides dans le monde entier dans les cinq années à venir incluant un SUV 100% électrique doté d’une autonomie de 480 km.

Ford Focus : modeste offensive sur le marché de l’électrique 

TRANSIT : dès l’autonome 2017, la ville de Londres accueillera une flotte de 20 Ford Transit Custom à motorisation hybride rechargeable. Des utilitaires qui seront testés par des entreprises de transport avec pour objectifs de mieux comprendre leurs trajets quotidiens et améliorer la version de série attendue en Europe pour 2019.