Peaks Peak : Faraday Future finalise le développement de son SUV électrique

Publié le 12 juin 2017 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

Finalisant le développement de son SUV électrique, le constructeur a confirmé sa participation à la célèbre course de côte Pikes Peak

Finalisant le développement de son SUV électrique, le constructeur a confirmé sa participation à la célèbre course de côte Pikes Peak

Dans le cadre du processus de développement de son produit phare FF91, Faraday Future a annoncé que son véhicule électrique participera à la prochaine Pikes Peak International Hill Climb. À cette occasion, une série de vidéo intitulée « Testing the FF91 » sera publiée au fur et à mesure que les ingénieurs de la société progresseront dans leurs tests.

 

Premier SUV électrique du constructeur

Destiné à concurrencer les Tesla Model X, Audi e-tron Quattro, Mercedes EQC et autres Jaguar I-Pace, le SUV électrique FF91 du constructeur sino-américain Faraday Future poursuit son développement. Le véhicule entre actuellement dans sa phase finale de développement et doit passer une batterie de tests à l’occasion de la course de Pikes Peak avant sa commercialisation attendue l’an prochain. Selon Nick Sampson, le vice-président de la recherche et développement de la marque, « la montée de la colline sur Pikes Peak sert de cadre idéal pour améliorer le système de propulsion électrique » et améliorer le système de refroidissement du FF91.

 

Pikes Peak : 156 virages sur 20 km

Accompagnés de vidéos montrant chronologiquement les détails réalisés, ces tests sont sensés améliorer l’ingénierie interne du véhicule et pousser les limites de la technologie de Faraday Future dans divers environnements exigeants. Course de côte, l’international Pikes Peak Hill Climb doit donc servir de terrain d’essai prouvant essentiellement l’efficacité des systèmes de contrôle thermique du véhicule. Il s’agit d’une compétition sur une piste d’une distance totale de 20 km, sur une colline culminant à plus de 1 400 mètres pour un total de 156 virages.  « Le test de la performance du FF91 dans des conditions réelles mettra la barre encore plus haute lorsque nous commercialiserons le véhicule en 2018 » a précisé Nick Sampson. 

 

AMBITIONS : en février dernier, un mois seulement après la présentation de son crossover électrique FF 91, le constructeur sino-américain a officiellement réduit ses ambitions. Son futur site de production sera ramené à une taille beaucoup plus modeste et sa gamme ne comptera à terme que 2 modèles, concurrents des Tesla Model S et Model X (lire notre article Faraday Future : la grande ambition touche à sa fin).