Faraday Future : son SUV électrique bat le record de Tesla à Pikes Peak

Publié le 07 juillet 2017 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

Lors de la mythique course de côte Pikes Peak, le SUV électrique de faraday Future a battu le record de l’an passé détenu par une Tesla Model S

Lors de la mythique course de côte Pikes Peak, le SUV électrique de faraday Future a battu le record de l’an passé détenu par une Tesla Model S

Actuellement dans sa phase de développement, le SUV électrique FF91 du constructeur sino-américain Faraday Future a participé à la mythique course de côte du Pikes Peak international Hill Climb et a réussi à battre le record établi par Tesla l’an dernier.

 

Poussé au-delà de ses capacités

Au Pikes Peak International Hill Climb, Faraday Future avait engagé son SUV 100 % électrique FF91 dans la catégorie « Exhibition » qui comprend les prototypes et les voitures de présérie.  Au terme de sa montée, l’étonnant véhicule de la marque a réussi l’exploit de battre le record jusqu’ici détenu par une Tesla Model S P90D, réalisé l’an dernier dans la catégorie voiture électrique. Selon le pilote et ingénieur en chef du constructeur sino-américain, Robin Shute, son objectif au volant de la voiture « était de la pousser au-delà de ses capacités ». Une initiative qui a permis aux ingénieurs de la jeune entreprise "d’identifier des problèmes liés aux blocs de batterie afin de les corriger dans le futur. C'est aussi ce qui fait de cet événement un succès pour l'entreprise."

 

23 secondes de mieux qu’une Tesla Model S P90D

Malgré le déclenchement de nombreuses alarmes et un problème obligeant le pilote à stopper la voiture pendant un court instant, la FF91 a pu terminer le parcours montagneux en 11 minutes et 25 secondes soit 23 secondes de moins que la Tesla qui, lors de sa participation avait fait un temps de 11 minutes et 48 secondes. « Nous sommes fiers de notre temps, mais il s'agit plus de la qualité de notre système de propulsion que d'une simple course » a ajouté Pete Savagian, responsable des groupes motopropulseurs de la marque. En effet, cet exploit peut s'expliquer par les caractéristiques techniques de ce SUV 100 % électrique. Animé par quatre moteurs électriques cumulant une puissance de 1 050 chevaux et 1 800 Nm de couple alimenté par une batterie de 130 kWh offrant une autonomie de plus de 600 km, la FF91 présente à Pikes Peak affiche des performances de haut vol. Reste désormais à la produire.

 

AMBITIONS : en février dernier, un mois seulement après la présentation de son crossover électrique FF 91, le constructeur sino-américain a officiellement annoncé vouloir réduire ses ambitions. Son futur site de production sera ramené à une taille beaucoup plus modeste et sa gamme ne comptera à terme que 2 modèles, concurrents des Tesla Model S et Model X (pour aller plus loin, lire notre analyse Faraday Future : la grande ambition électrique touche à sa fin).