Avion électrique : Paris-Barcelone en mode zéro émission dès 2021 ?

Publié le 28 juin 2017 à 17h00 | La rédaction | 3 minutes

La start-up israélienne ambitionne de livrer les premiers exemplaires de son jet électrique à l’horizon 2021

La start-up israélienne ambitionne de livrer les premiers exemplaires de son jet électrique à l’horizon 2021

À l’occasion de la 25e édition du salon internationale de l’aéronautique de Paris, Eviation Aircraft, un membre du programme de mobilité de la NASA, a dévoilé un prototype d’avion électrique offrant jusqu’à 965 km d’autonomie.

 

Voler à moindre coût

Tous les acteurs du secteur de la mobilité sont touchés par le phénomène d’électrification de leurs engins à l’image de BMW et de son scooter électrique Concept Link ou de Toyota et de son bateau hybride Ponam 28V. La start-up israélienne EViation Aircraft n’est pas en reste avec son nouveau concept d’avion électrique baptisé Alice.  « À un moment où nous sommes plus connectés que jamais, nos options de mobilité doivent s’adapter pour refléter cet avenir nouveau et efficace » a déclaré Omer Bar-Yohay, PDG d'EViation Aircraft dans un communiqué. L’objectif étant de « faire de l’aviation électrique une réponse rapide, compétitive et propre à la mobilité à la demande des personnes », le coût d’exploitation en vol de l’Alice sera donc moindre qu’un avion à motorisation conventionnelle. Selon Omer Bar-Yohay, ce coût devrait être de seulement 0,10 dollar par mile (1,6 km), contre environ 2 dollars pour le Cessna Citation Mustang, soit l’équivalent d’un « billet de train ».

 

965 km d'autonomie

Présenté au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget, le concept Alice est un petit jet privé non pressurisé de 12 m de long, pouvant transportant entre 6 à 9 passagers en plus des 2 membres d’équipage. Il embarque trois moteurs électriques développant une puissance de 280 kW et alimentés par une batterie lithium aluminium fusion de 980 kWh. Une capacité qui devrait lui permettre de parcourir jusqu’à 965 km à une vitesse de 440 km/h. Avec une masse totale autorisée au décollage de 5,9 tonnes, l’Alice pourra voler à une altitude maximale de 3 000 m. Côté tarif, l’EViation Aircraft Alice sera proposé à un prix de base de 1,4 million d’euros, soit presque 50 % de moins que son rival Cessna Citation Mustang longtemps considérée parmi les jets privés les moins chers au monde. Ambitionnant réaliser ses premiers vols commerciaux en 2021, la start-up devrait être prête à entamer la phase de certification et ouvrir son carnet de commandes dès 2018.

 

WRIGHT ELECTRIC : la jeune start-up britannique ambitionne de construire des avions complètement électriques capables de relier Londres à Paris d’ici 2027 sans la moindre émission polluante. Pour réaliser son projet d’avion électrique, le Wright Electric one, la jeune société bénéficie de l’appui de Y Combinator, l’un des incubateurs de start-up les plus importants de la Silicon Valley. EasyJet, la compagnie low cost britannique, se serait montrée particulièrement intéressée par cette avancée.