Etude : même sans subvention, le véhicule électrique sera bientôt rentable

Publié le 05 décembre 2017 à 17h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

L’absence de courroie de distribution, d'embrayage, d'échappement ou encore de boîte de vitesses réduit à peau de chagrin le budget entretien d’un véhicule électrique

L’absence de courroie de distribution, d'embrayage, d'échappement ou encore de boîte de vitesses réduit à peau de chagrin le budget entretien d’un véhicule électrique

Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Applied Energy a révélé que les voitures électriques ont un coût de possession et d'usage moins élevé que celles utilisant des combustibles fossiles.

Coûts d'usage et d’entretien moins élevés

Aujourd'hui, posséder une voiture électrique est financièrement plus avantageux que de posséder un véhicule à combustion interne, essence ou diesel. C’est la principale conclusion d’une nouvelle étude qui a été conduite par une équipe de chercheurs de l’université de Leeds. Publiés dans la revue Applied Energy, leurs travaux portent sur une période de huit années, entre 1997 et 2015, et comparent le coût total de possession (TCO) entre une voiture tout-électrique, une voiture à moteur thermique et une hybride dans trois pays : les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

Plusieurs points clés ressortent de leur étude comparative, parmi lesquels le coût d'usage moindre des voitures électriques par rapport à leurs équivalents thermiques. Un résultat qui, toutefois, ne constitue pas vraiment une surprise puisque l'électricité, dans les trois pays qui ont été analysés, est beaucoup moins chère que l'essence ou le diesel. Un autre point clé a trait au coût d'entretien.

Là encore, et sans réelle surprise, l’étude montre que le tout-électrique et l’hybride font déjà mieux que la voiture à moteur thermique. En effet, dépourvue de courroie de distribution, d'embrayage, d'échappement, ou encore de boîte de vitesses, le tout-électrique possède moins de pièces mobiles qui subissent une usure, et qui doivent par conséquent faire l’objet d’un remplacement. Par ailleurs, souligne l’étude, le puissant frein des moteurs électriques contribue à réduire l'usure des plaquettes et, donc, le coût d'entretien du tout-électrique.

Nissan LEAF

Les véhicules électriques compétitifs dès 2025

Mais là où l’étude se révèle particulièrement intéressante, c’est lorsqu’elle affirme que les voitures électriques seront les moins chères à posséder même si les subventions qui leur sont accordées devaient s’estomper, cela dès la moitié de la prochaine décennie. En faisant l’hypothèse d’une hausse de la production, hausse qui devrait entraîner une baisse de prix de ces véhicules, les chercheurs estiment en effet que dès 2025, le coût de possession et d'usage d'une voiture électrique comme la Nissan LEAF – achetée sans subvention ou avantage fiscal – sera équivalent à celui d'une voiture essence. Actuellement situé entre 25 000 et 35 000 euros, le prix moyen d'une voiture électrique neuve reste encore plus élevé que celui de son équivalent à moteur thermique.

« Nous avons été surpris et encouragés par ces nouveaux résultats, car, à mesure que nous augmentons la production, les véhicules électriques vont devenir moins chers et nous prévoyons que les coûts des batteries vont baisser », a déclaré James Tate, l’auteur principal de la nouvelle étude.  Avant d’ajouter : « ce sont réellement de très bonnes nouvelles. »

 

COUT TOTAL DE POSSESSION : pour calculer le TCO (Total Cost of Ownership) des véhicules, les chercheurs britanniques ont pris en compte 9 facteurs, incluant le prix d’achat, le taux de décote, les subventions et remises accordées par l'État et/ou le constructeur, l’assurance et les taxes, le coût d'entretien annuel, le rendement, le kilométrage annuel, le prix annuel du carburant et l’année d'acquisition.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.