24h du Mans : 5 véhicules hybrides sur le départ pour l’édition 2017

Publié le 11 avril 2017 à 09h00 | La rédaction | 3 minutes

Pour cette nouvelle édition, les Porsche 919 Hybrid et Toyota TS050 Hybrid seront à nouveau au coude à coude sur le circuit sarthois

Pour cette nouvelle édition, les Porsche 919 Hybrid et Toyota TS050 Hybrid seront à nouveau au coude à coude sur le circuit sarthois

Tout comme en 2016, les véhicules hybrides seront au rendez-vous lors l’édition 2017 des 24h du Mans dont le départ sera donné le 17 juin. Dans la catégorie WEC, on retrouvera ainsi les écuries Porsche et Toyota qui aligneront respectivement deux 919 Hybrid et trois TS050 Hybrid.

 

5 hybrides sur 60 véhicules engagés

Le 17 juin à 15 heures, Mark Webber, le pilote australien de F1, donnera le départ des 24 heures du Mans. Une course d’endurance mythique qui réunit chaque année la crème des pilotes et des constructeurs automobiles. Et cette année encore, les véhicules hybrides affronteront ceux animés par des motorisations classiques. Rappelons qu’en 2012, c’est l’Audi R8 E-tron Quattro qui a été le premier véhicule hybride à remporter la course sur le circuit sarthois. Pour cette édition 2017, Porsche et Toyota vont respectivement faire courir deux Porsche 919 Hybrid et 3 Toyota TS050 Hybrid. Audi ne présentera pas de véhicule cette année, suite au changement de stratégie initié par le scandale du Dieselgate.

Toyota TS050 Hybrid 

Porsche, leader incontesté ?

Porsche défendra une nouvelle fois son titre en cette nouvelle édition des 24 heures du Mans avec ses 919 Hybrid. Un modèle avec qui le constructeur allemand avait remporté les deux dernières éditions. Grâce à son moteur arrière V4 Turbo essence de 2 litres de cylindrée et son bloc électrique avant (puissance totale de 900 ch), l’allemande avait réussi à s’imposer en catégorie LPM1. Equipée d’un système hybride, la Porsche embarque aussi un dispositif de récupération d’énergie double. L’un s’active au freinage, l’autre met à profit la force des gaz d’échappement qui font tourner une turbine jusqu’à 120 000 tr/mn qui alimente une génératrice et fournit une puissance supérieure à 150 ch. Sur cette 85e édition, ce sont Neel Jani, André Lotterer et Nick Tandy qui piloteront le véhicule n°1 tandis que Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley seront au volant du n°2.

24 Heures du Mans : les Porsche hybrides victorieuses 

Toyota tentera de s’imposer

Chez Toyota, la TS050 Hybrid compte bien ravir le titre au constructeur allemand. L’écurie japonaise alignera ainsi pas moins de trois TS050 hybrides équipées d’un V6 Turbo essence de 2.4 litres et d’un système hybride catégorisé 8MJ. Couplé à deux moteurs électriques – un par essieu –, la Toyota développe une puissance cumulée de 1 000 ch et est dotée d’une transmission intégrale. Au volant, on retrouvera Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López sur le n° 7, Sébastian Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima sur le n°8 et enfin Stéphane Sarrazin, Nicolas Lapierre et Yuki Kunimoto sur la dernière voiture engagée. En outre, l’aérodynamisme a aussi été retravaillé comme le souhaite le nouveau règlement de 2017, à l’image du splitter avant qui a ainsi été rehaussé ou du diffuseur resserré à l’arrière.