Utilitaires électriques : la Deutsche Post DHL intensifie la production

Publié le 19 avril 2017 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

Face à l’absence de réelle alternative à ses utilitaires diesel, le groupe postal Deutsche Post DHL a développé son propre véhicule électrique

Face à l’absence de réelle alternative à ses utilitaires diesel, le groupe postal Deutsche Post DHL a développé son propre véhicule électrique

Le groupe de logistique allemand Deutsche Post DHL envisage d’intensifier l’assemblage de son utilitaire électrique Streetscooter destiné à des clients tiers. La société prévoit de doubler sa production annuelle de 10 000 unités à 20 000 d’ici la fin de l’année.

 

Vers une flotte plus électrique

Pour réduire les émissions polluantes de sa flotte et répondre à une demande croissante de livraisons liées au e-commerce, la société postale allemande Deutsche Post a développé en partenariat avec l’université TWTH d’Aix-la-Chapelle sa propre camionnette de livraison 100 % électrique, le Streetscooter. Un modèle unique développé à la suite de nombreux refus de constructeurs automobiles conventionnels de commercialiser des utilitaires 100 % électriques. La flotte de Streetscooter de la Deutsche Post compte actuellement 2 500 fourgonnettes que la société prévoit au moins doubler d’ici la fin de l’année. Ces véhicules électriques remplaceront progressivement les Volkswagen Caddy à motorisation diesel que la société emploie actuellement.

 

Naissance d'un nouveau constructeur

Initialement lancé avec une capacité de 2 000 unités par an, la production annuelle de Streetscooter est passée depuis peu à 10 000 unités. Par ailleurs, le projet du groupe à fournir des clients tiers ainsi que le lancement d’une deuxième usine d’assemblage doublera la capacité d’assemblage d’ici la fin de l’année. Selon Jürgen Gerdes, un membre du conseil d’administration de la société allemande, la Deutsche Post DHL « aspire à devenir un leader sur le marché de la logistique verte ». La société compte donc commercialiser ses propres modèles avec un volume de chargement allant jusqu’à 20 mètres cubes et à un prix d’accès de 32 000 euros pour la version « Work Pure » d’une capacité de 4 mètres cubes. Une nouvelle ambition qui propulse le groupe au rang de constructeur automobile électrique à part entière.

En Allemagne, La Poste commercialise des véhicules électriques 

ET EN FRANCE ? Première flotte électrique au monde grâce aux quelques véhicules « zéro émission » qui la composent, le parc automobile du groupe La Poste va mettre cette année quelque 1 300 Renault Kangoo Z.E. sur le marché de l’occasion.