Etats-Unis : Mercedes inaugure une troisième usine de batteries électriques

Publié le 23 septembre 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Mercedes-Benz va investir 1 milliard de dollars dans son site de Tuscaloosa aux Etats-Unis pour produire le SUV électrique EQC et des batteries Lithium-Ion

Mercedes-Benz va investir 1 milliard de dollars dans son site de Tuscaloosa aux Etats-Unis pour produire le SUV électrique EQC et des batteries Lithium-Ion

Daimler, la maison-mère de Mercedes-Benz, numéro un mondial de l'automobile haut de gamme, a récemment annoncé un investissement d'un milliard de dollars aux Etats-Unis pour y produire une partie de son futur SUV électrique EQC mais aussi des batteries Lithium-Ion.

 

1 milliard de dollars pour développer l’électromobilité aux Etats-Unis

Selon Daimler, cette participation financière permettra de créer 600 nouveaux emplois sur son site de Tuscaloosa, en Alabama (Sud), qui en compte actuellement 3 700. « Notre usine ultra-moderne de Tuscaloosa nous permettra de produire de manière flexible les véhicules électriques, hybrides et les voitures avec des moteurs à combustion classiques sur la même ligne afin de répondre avec souplesse à la demande de nos clients » a déclaré Markus Schäfer, responsable de la production chez Mercedes-Benz.

C’est également sur son site d’Alabama que le constructeur allemand compte inaugurer une nouvelle usine d’assemblage de batteries électriques, laquelle s’ajoutera ainsi à d’autres situées en Allemagne et en Chine. A noter que les accumulateurs qui sortiront de cette usine serviront non seulement aux véhicules de la marque, mais également à d’autres modèles électriques de marque concurrente. Une partie de la production de batteries sera donc destinée à l’exportation.

Daimler Alabama 

Daimler, un réseau mondial prêt pour l'électromobilité

L’annonce de ce nouvel investissement intervient à un moment où Daimler vient de fait part de son intention d'électrifier d'ici 2022 chacun de ses véhicules, pour les proposer en hybride ou entièrement électrique à sa clientèle. « Avec nos sites de production de véhicules électriques et de batteries en Europe, en Chine et maintenant aux États-Unis, notre réseau mondial est prêt pour l'électromobilité » s’est félicité M. Schäfer.

Pour rappel, Daimler fabrique déjà sur son site de Tuscaloosa les GLE, GLS et GLE Coupé. La production des nouveaux Mercedes EQC électriques s’ajoutera ainsi à celle de ces différents modèles de SUV.

Tandis que l'EQC entrera en production en Allemagne en 2019, les responsables de Daimler ont précisé que la production américaine ne devrait commencer quant à elle qu’à partir du « début de la prochaine décennie ».

 

A la fine pointe du développement de véhicules électriques 

« Nous sommes ravis de célébrer nos 20 années de production à Tuscaloosa en élargissant nos opérations dans la région et en apportant notre initiative électrique aux États-Unis. Avec cet investissement d'un milliard de dollars, nous augmentons considérablement notre empreinte de fabrication ici en Alabama, tout en envoyant un message clair à nos clients à travers les États-Unis et dans le monde : Mercedes-Benz continuera d'être à la fine pointe du développement de véhicules électriques » a déclaré M. Schäfer.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.