Tesla Advanced Automation : BMW exige que le contrat soit respecté

Publié le 09 mai 2017 à 15h00 | La rédaction | 3 minutes

Donnant la priorité à la production de la Model 3, la filiale allemande de Tesla a mis en suspens les contrats passés avec de grands constructeurs automobiles

Donnant la priorité à la production de la Model 3, la filiale allemande de Tesla a mis en suspens les contrats passés avec de grands constructeurs automobiles

Rachetée fin 2016 par la firme de Palo Alto et rebaptisée Tesla Advanced Automation Germany, la société allemande Grohmann Engineering a été contrainte de suspendre les contrats passés avec ses clients parmi lesquels Volkswagen et BMW. Ce dernier exige que la nouvelle direction respecte ses engagements contractuels et le fait savoir publiquement.

 

Priorité donnée à la Tesla Model 3

Depuis son rachat fin 2016 par la firme californienne, Grohmann Engineering a reçu l’ordre de fabriquer ses chaînes d’assemblage hautement automatisées uniquement pour le compte de Tesla. Et cela pour que le constructeur soit en mesure de respecter le calendrier de production de la Model 3, sa première voiture électrique à large diffusion. Une décision prise par Elon Musk lui-même, le PDG et cofondateur de Tesla, qui suscita l’inquiétude non seulement parmi les employés de la société, en proie à des doutes concernant l’avenir de leur site de production, mais aussi chez les clients parmi lesquels de grands rivaux de la firme de Palo Alto, tels que Daimler – maison-mère de la marque Mercedes-Benz – mais également Volkswagen et BMW.

Tesla Model S 

BMW exige que le contrat soit honoré

La situation actuelle de Tesla Advanced Automation Germany vis-à-vis de ses clients dont fait aussi partie l’équipementier R. Bosch, Intel (processeurs), Abbott et Roche (pharmacie) est donc pour le moins très floue, en particulier sur le plan légal et contractuel. Parmi les clients mentionnés, BMW a jusqu’à présent été le seul à réagir officiellement au choix dicté par Elon Musk. Dans un récent communiqué, la firme munichoise a ainsi contre-attaqué et déclaré : « Nous espérons que Grohmann va honorer ses obligations contractuelles envers nous dans le futur ». Dans son communiqué, le groupe affirme par ailleurs qu’il n’a pas été formellement notifié d’un quelconque changement sur les termes du contrat qui le lie à Grohmann jusqu’ici (source Reuters).

Tesla Model 3 : son lancement menacé par une grève 

Eviter de nouveaux conflits

« Nous avons été en contact avec chaque client pendant des semaines sur cette question et sommes sur le point de trouver des solutions individuelles avec chacun d'entre eux », a aussitôt réagi Tesla dans un communiqué. Alors que les relations d’Elon Musk avec le syndicat IG Metall continuent d’être marquées par de fortes tensions, le premier ne souhaitant visiblement pas d’un nouveau conflit avec les clients de Grohmann qui risquerait de causer du retard à la production de la Model 3 dont le démarrage est prévu pour le mois de juillet prochain.