Voiture autonome : 200 Chevrolet Bolt lâchées sur la neige !

Publié le 19 décembre 2016 à 07h00 | Jean-Christophe LEFEVRE | 2 minutes

Commercialisée en Europe sous le nom Opel Ampera-e, la Chevrolet Bolt offre 380 km d’autonomie en conditions réelles

Commercialisée en Europe sous le nom Opel Ampera-e, la Chevrolet Bolt offre 380 km d’autonomie en conditions réelles

General Motors veut prendre le leadership de la voiture électrique mais aussi de la voiture autonome. Et annonce que des prototypes circulent déjà aux Etats-Unis depuis un an. Par Jean-Christophe Lefèvre.

 

Rouler sur la neige, un défi

Si General Motors et ses deux marques Chevrolet, pour la Bolt et Opel pour l'Ampera-e, se sont fait doubler sur le poteau à haute-tension de la voiture électrique par l'Alliance Renault-Nissan, respectivement avec la ZOE, n°1 en Europe et la LEAF, n°1 mondiale, c'est sur le terrain de la voiture autonome que le n°3 mondial derrière Toyota et le groupe Volkswagen veut demeurer leader. Et Mary Barra, la patronne de GM d'annoncer au siège à Detroit dans le Michigan, qui accueille les "Big Three" (GM, Ford et Fiat-Chrysler) qu'une flotte de 200 Chevrolet Bolt – commercialisée en Europe depuis peu sous le nom d'Opel Ampera-e – va sillonner les highways et routes hivernales et enneigées de cet Etat des grands Lacs dès cet hiver 2017 et plus seulement autour de Warren, son centre de R&D, toujours dans le Michigan.

Chevrolet Bolt 

Toute la panoplie sécuritaire

En réalité, dès 2016, une petite flottille d'une quarantaine de Chevrolet Bolt parcourait déjà en mode autonome les routes estivales et dégagées de San Francisco et de Scottsdale en Arizona avec un technicien à bord chargé d'intervenir en cas de problème lié à la sécurité. Dorénavant, les Bolt 100 % électrique seront aussi 100 % autonome avec la validation des outils de détection et de mesure embarqués : radars ultrasons et infrarouge, laser Lidar (auquel Tesla a renoncé) et caméras ou capteurs en tout genre dont toutes les données seront traitées à bord pour agir sur l'évolution des voitures.

Opel Ampera-e : l'électrique va-t-elle révolutionner le marché ? 

Une boule de neige contre qui ?

Pour Mary Barra, pas moins de 19 % des accidents mortels (35 000 par an) aux Etats-Unis sont dus à l'inattention des conducteurs et l'aide apportée par la conduite autonome pourrait les éviter. Il s'agit donc, dans l'esprit de General Motors, d'apporter la sécurité dynamique et pas seulement la conduite autonome. Une pierre dans le jardin de Tesla et de sa Model 3 prévue dans un an pensez-vous ... Non ! Il s'agit plutôt d'une boule de neige pour contrer Uber qui vient de se voir refuser le droit de faire circuler des Volvo XC90 T8 autonomes à San Francisco. Un comble pour un constructeur venu du froid !

Galerie de photos

Jean-Christophe LEFEVRE

Jean-Christophe LEFEVRE

Journaliste auto depuis plus de 30 ans, sa passion c'est le journalisme sous toutes ses formes. Essayeur attitré des lecteurs de l'Auto-Journal, du Monde et du Figaro, cet « auto addict » a aussi copiloté le site éponyme et écrit aujourd'hui pour Breezcar, Silver Age et la presse auto pro.