Formula E : à Hong Kong, Mahindra en tête, Renault à la peine

Publié le 04 décembre 2017 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

A l’issue de la première course qui s’est déroulée ce week-end à Hong-Kong, l’écurie Mahindra Racing est en tête du classement des constructeurs tandis que Renault e.dams est reléguée à la 9e position

A l’issue de la première course qui s’est déroulée ce week-end à Hong-Kong, l’écurie Mahindra Racing est en tête du classement des constructeurs tandis que Renault e.dams est reléguée à la 9e position

Le championnat des monoplaces électriques a repris du service à Hong Kong ce week-end. A l’issue d’une course en deux manches, le pilote Félix Rosenqvist (Mahindra Racing) est arrivé en tête tandis que Daniel Abt (Audi Sport Abt) a été disqualifié. Quant au leader Renault e.dams, ses deux pilotes n’ont réussi à marquer qu’un seul point.

 

Première manche : Sam Bird (DS Virgin) en tête

Sur une course en deux manches, la quatrième saison de Formula E a démarré sur les chapeaux de roues ce week-end, à Hong Kong. Avec de nouveaux partenariats et l’arrivée de nouveaux constructeurs, le sport auto « zéro émission » attire des budgets de plus en plus conséquents. DS, Jaguar, BMW, Mercedes, Porsche et bientôt Nissan : tous ont décidé d’investir dans un championnat unique en son genre, véritable vitrine et laboratoire technologiques. Samedi, la région administrative spéciale de Chine a vu s’imposer Sam Bird, pilote de l’écurie DS Virgin, qui a littéralement survolé la première manche après avoir réalisé le meilleur temps des essais qualificatifs. Bird a ainsi passé la ligne d’arrivée avec une confortable avance sur Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Nick Heidfeld (Mahindra).

 

Seconde manche : Abt disqualifié, Rosenqvist vainqueur

Dimanche matin, Daniel Abt a offert la victoire à son écurie Audi Sport Abt après que le leader Eduardo Mortara (Venturi) ait dû ralentir à deux tours de l’arrivée pour des problèmes de freins. Vainqueur de la seconde manche, Abt a finalement été disqualifié pour des infractions au règlement technique. A l'issue de l'inspection d'après course, des autocollants de sécurité situés sur des éléments du moteur électrique de sa monoplace ne correspondaient pas à ceux déclarés sur le passeport technique présenté avant la manche d'ouverture de la saison 2017-2018. Une disqualification qui a profité à Felix Rosenqvist (Mahindra) mais malheureusement pas au pilote de l’écurie monégasque qui termine deuxième.

 

Renault e.dams à la peine

De son côté, la team Renault e.dams a entamé dans la difficulté sa dernière participation au championnat de Formula E, son allié Nissan reprenant le flambeau sur la saison 2018-2019. Lors de la première manche, Sébastien Buemi a terminé à la 11e position et, à l’issue d’une pénalité lors des essais qualificatifs, s’est retrouvé en dernière position sur la grille de départ le lendemain. Le pilote suisse a fini 6e dimanche tandis que son équipier Nicolas Prost a terminé la seconde manche en 8e position. Une contre-performance qui place l’écurie française à la 9e position au classement des constructeurs. Voici le classement à l’issue de la seconde manche : 

1 - Felix Rosenqvist, Mahindra Racing, 50:05.084s (29)
2 - Edoardo Mortara, Venturi Formula E Team, +7.031s (18)
3 - Mitch Evans, Panasonic Jaguar Racing, +10.619s (15)
4 - Jean-Eric Vergne, TECHEETAH, +12.593s (12)
5 - Sam Bird, DS Virgin Racing, +12.879s (10)
6 - Oliver Turvey, NIO Formula E Team, +14.199s (8)
7 - Maro Engel, Venturi Formula E Team, 15.676s (6)
8 - Nico Prost, Renault e.dams, +18.905s (4)
9 - Alex Lynn, DS Virgin Racing, +19.025s (2)
10 - Sebastien Buemi, Renault e.dams, +22.139s (1)
11 - Antonio Felix da Costa, Andretti Formula E, +23.359s
12 - Nelson Piquet Jr, Panasonic Jaguar Racing, +27.904s
13 - Andre Lotterer, TECHEETAH, +28.591s
14 - Lucas di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport, +39.137s
15 - Jerome D'Ambrosio, DRAGON, +55.189s
16 - Nick Heidfeld, Mahindra Racing, +1 tour
17 - Kamui Kobayashi, Andretti Formula E, +1 tour
18 - Neel Jani, DRAGON, +1 tour
DNF - Luca Filippi, NIO Formula E Team, 36 tours
DSQ - Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler, 45 tours

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.