Vélo électrique : le casse-tête des bornes de recharge

Publié le 04 mai 2017 à 15h00 | Benoît SOLIVELLAS | 2 minutes

Contrairement aux voitures électriques, les vélos à assistance électrique disposent encore rarement de bornes de recharge dédiées

Contrairement aux voitures électriques, les vélos à assistance électrique disposent encore rarement de bornes de recharge dédiées

On ne recharge pas son vélo à assistance électrique n’importe où, sans un minimum d’organisation. Faute de standard, les utilisateurs doivent se déplacer avec leur propre chargeur et les bornes pour vélo présentent donc encore peu d’intérêt.

 

Avantage à la voiture électrique

L’auto a un temps d’avance sur le vélo. Lorsqu’on roule avec une voiture électrique, il est désormais plus simple de faire le plein au débotté qu’avec un vélo à assistance électrique. On compte aujourd’hui plus de 10 000 bornes de recharge électrique pour automobile, sur les grands axes et dans les centres-villes. Pourtant, les cyclistes n’ont besoin que d’une prise 220 volts standard pour recharger leur batterie, mais ils doivent malheureusement se munir impérativement du chargeur dédié à leur vélo pour faire le plein. Un accessoire qui pèse parfois près d’un kilo et souvent encombrant dans un sac de ville ou un sac à dos.

Bornes de recharge vélos électriques 

En attendant un standard

Le problème sous-jacent est qu’il n’existe pas de chargeur universel pour vélo, ni même de prise standard. Plusieurs types de batteries sont proposées sur le marché (Lithium-Ion, NiMh, Plomb, …) et chacune nécessite un chargeur différent. Mêmes les leaders Bosch et Yamaha, qui utilisent des batteries similaires (même tension et même ampérage) ne se sont pas concertés pour utiliser une connectique identique !

Vélo électrique : le marché prend encore de la vitesse 

Des bornes voient pourtant le jour

Malgré ce frein, des bornes pour vélo à assistance électrique commencent à voir le jour. Elles offrent une simple prise standard ou, plus rarement, plusieurs connectiques. Ces bornes sont déjà nombreuses en Allemagne et en Suisse où la société Bike Energy en a déjà déployé plusieurs centaines. En France, de nouvelles bornes pour voitures commencent à proposer une prise 220 volts pour les vélos, mais sans chargeur. Et sur la piste cyclable touristique « La Loire à Vélo », le déploiement de plusieurs bornes serait également en projet.

Benoît SOLIVELLAS

Benoît SOLIVELLAS

Journaliste web spécialisé dans les nouvelles mobilités depuis 10 ans, Benoît Solivellas est aussi un féru de nouvelles technologies et un cycliste assidu. Il a collaboré à de nombreuses éditions : Cnet, L'Argus et Le Point.