La Norvège accueille le premier cargo 100 % électrique et autonome au monde

Publié le 18 mai 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Pour réduire les émissions polluantes de sa flotte de camions diesel, une entreprise norvégienne va mettre en service dès 2018 un cargo 100 % électrique

Pour réduire les émissions polluantes de sa flotte de camions diesel, une entreprise norvégienne va mettre en service dès 2018 un cargo 100 % électrique

Leader mondial de la voiture électrique quant au nombre de modèles vendus par habitant, la Norvège expérimente actuellement des féries électriques pour la traversée de ses fjords et souhaite davantage diversifier ses projets d’électrifications dans le domaine de la navigation. Vers le deuxième semestre de 2018, elle va lancer le premier navire-cargo 100 % électrique au monde afin de réduire les émissions polluantes de ses camions alimentés au diesel.

 

Une capacité de charge de 3 000 à 3 500 tonnes

En partenariat avec le groupe industrielKongsberg, Yara International, une société norvégienne spécialisée dans la fabrication d’engrais, a récemment dévoilé un projet de navire marchand « zéro émission » baptisé Yara Birkeland qui devrait être lancé au second semestre de l’an prochain. Il s’agira du premier navire-cargo 100 % électrique au monde tout en étant également 100 % autonome. Selon les concepteurs du projet, il disposera d’une autonomie de 65 milles nautiques – l’équivalent de 120 kilomètres – et pourra transporter une centaine de conteneurs, soit une charge totale de 3 000 à 3500 tonnes à une vitesse de 12 à 15 nœuds. À horizon 2020, ce navire aux lignes futuristes pourra, toujours selon les estimations des promoteurs du projet, naviguer de façon totalement autonome.

 

Remplacer une partie des 100 camions diesel

A en croire Svein Tore Holsether, le directeur général de Yara, le bateau aura pour mission de livrer des produits fertilisants entre l’usine de l’entreprise située à Porsgrunn et le port de Brevik et Larvik àrespectivement 8 et 30 milles nautiques de là. À l'heure actuelle, plus d’une centaine de camions diesel s’activent à cette tâche chaque jour. Mais grâce à ce nouveau navire, près de 40 000 trajets polluants en camion seront évités chaque année. Ce qui devrait permettre d’économiser près de 650 tonnes d’émission de CO2 par an. Selon la société, « avec le "Yara Birkeland", nous déplaçons le transport de la route vers la mer et ce faisant, réduisons le bruit et les émissions de poussières, améliorons la sécurité sur le réseau routier local et limitons les émissions de dioxyde de carbone et d'oxyde azote ».

 

23,5 % : en 2016, 23,5 % des immatriculations de véhicules neufs enregistrées en Norvège ont concerné des véhicules électriques et hybrides rechargeable. La part de marché s’est établie à 5,1 % aux Pays-Bas, à 3,2 % en Suède, à 1,3 % au Royaume-Uni, à 1,2 % en France et à 0,7 % en Allemagne (sources : US DOE).