Chine : après la Volt, General Motors retente sa chance avec Buick

Publié le 11 avril 2017 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

Cousine de la Chevrolet Volt, la Buick Velite 5 reprend sa chaîne de traction électrique à prolongateur d’autonomie

Cousine de la Chevrolet Volt, la Buick Velite 5 reprend sa chaîne de traction électrique à prolongateur d’autonomie

Après trois ans d’échec en Chine avec la Chevrolet Volt, General Motors (GM) tente une nouvelle fois sa chance en lançant la Buick Velite 5. Une voiture électrique à prolongateur d’autonomie qui ressemble trait pour trait à la Volt et qui ne sera distribuée que sur ce marché.

 

Un clone de la Volt destiné au marché chinois

En 2011, le marché chinois voyait débarquer sur ses terres la Chevrolet Volt. Durant trois ans, les ventes de cette dernière auront tout le mal du monde à décoller. Cause principale évoquée : le prix trop élevé pour le marché. En l’absence d’aides à l’achat – GM refusera de partager sa technologie avec un industriel local et se coupera de fait des subventions –, le groupe américain y arrêtera en 2014 la commercialisation de la Volt. Mais le 24 mars dernier, la marque américaine a annoncé dans un communiqué le retour de la voiture électrique à prolongateur d’autonomie dans l’Empire du Milieu, mais sous un autre nom. Baptisée Buick Velite 5Buick étant l’une des nombreuses marques du groupe –, le nouveau modèle sera uniquement disponible dans ce pays et à un prix beaucoup plus accessible.

Buick Velite 5 

Voiture électrique à prolongateur d’autonomie

On ne sait encore peu de choses de la Buick Velite 5. GM est resté très discret quant à la diffusion d’informations. Toutefois, on est sûr que la berline reprendra les mêmes spécificités techniques que la Volt au vu des photos qui ont fuité en ligne. Un groupe motopropulseur composé d’un moteur essence Ecotec 4 cylindres de 1,5l qui assiste la batterie principale pour une autonomie combinée de 500 km (80 km sur le seul mode électrique). Niveau look, elle reprend les mêmes dimensions et lignes que sa cousine avec sa poupe musclée et son hayon taillé pour plus d’aérodynamisme. La Chine devrait aussi voir un autre modèle arriver avec la Buick LaCrosse Hybrid, qui reprendra les mêmes spécificités que la Chevrolet Malibu Hybrid.

Chevrolet Volt : la seconde génération révélée à Detroit (+ vidéo) 

Les Chinois préfèrent les Buick

En tentant d’investir la Chine avec une nouvelle version de la Volt, GM mise sur l’attrait des automobilistes pour sa marque Buick. Historiquement attachée à l’histoire du pays, il s’y est vendu 1,18 million de Buick contre seulement 523 273 Chevrolet en 2016. Pour le constructeur américain, ce n’est pas la première fois qu’il recourt à ce qu’on appelle le multimarquage ou « Badge engineering ». En Europe, la première génération de Volt avait été baptisée Opel Ampera et Vauxhall Ampera au Royaume-Uni. En Australie et en Nouvelle-Zélande, elle avait été commercialisée sous le nom d’Holden Volt. Lancée il y a plus d’un an, la seconde génération de la Volt désormais réservée au seul continent nord-américain y caracole depuis en tête des ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables.

Galerie de photos